Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Réparation de la totalité de la narine après exérèse tumorale: à propos de 14 cas - 17/09/14

Doi : 10.1016/j.aforl.2014.07.193 
D. Culié , J. Fernandez, R. Berguiga, O. Dassonville, A. Bozec, G. Poissonnet
 Centre Antoine Lacassagne-IUFC, Unicancer, Nice, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But de la présentation

La réparation des pertes de substances totales de la narine est complexe, car l’impératif est à la fois fonctionnel et esthétique. La qualité du résultat passe par une reconstruction pluritissulaire et le choix des lambeaux utilisés. Les auteurs proposent, à partir de leur expérience et de la littérature, une réflexion sur les procédés de réparation et d’établir une stratégie dans le choix des lambeaux utilisés.

Matériel et méthodes

Sur une période de 2ans (2012–2013), 14 patients (6 femmes et 8 hommes) ont bénéficié d’une reconstruction narinaire unilatérale après exérèse tumorale transfixiante. L’âge moyen était de 76,9ans (46 à 97ans). Tous les patients ont bénéficié d’une reconstruction pluritissulaire. La réparation muqueuse et cartilagineuse a fait appel à un lambeau septomuqueux et/ou une greffe cartilagineuse de cartilage auriculaire. La réparation cutanée a été réalisée par un lambeau à distance ou un lambeau local.

Résultats

L’histologie de la tumeur cutanée primitive était représenté par 9 carcinomes basocellulaires, 3 carcinomes épidermoïdes, 1 mélanome de Dubreuilh, 1 carcinome mucoépidermoïde cutané. Six patients (43 %) ont bénéficié d’une reconstruction primaire débutée lors du temps de l’exérèse tumorale. Les lambeaux cutanés utilisés ont été: 6 lambeaux frontaux paramédians, 2 lambeaux temporaux de Schmid Meyer, 4 lambeaux nasogéniens en îlot de Burget, 1 lambeau nasogénien de Pers, 1 lambeau nasogénien de Préaux. Un lambeau septomuqueux de Dequervain a été utilisé dans 6 cas et une greffe de cartilage auriculaire dans 13 cas. Seul le lambeau de Pers n’a pas bénéficié d’une greffe cartilagineuse. Un lambeau temporal a nécrosé partiellement et a nécessité un sauvetage par un lambeau nasogénien en îlot. La perméabilité nasale était retrouvée dans tous les cas. Le nombre moyen d’interventions réparatrices était de 3 (1 à 5). Le taux de satisfaction esthétique le plus important était retrouvé pour les lambeaux frontaux armés de cartilage et pour lesquels un lambeau muqueux avait été utilisé.

Conclusion

Dans notre expérience, la réparation des pertes de substance transfixiantes isolées de la narine impose une information précise et une compliance totale du patient. En première intention, le lambeau frontal paramédian en 3 temps associé à un lambeau septomuqueux et à une greffe libre de cartilage conchal est notre procédé de choix en termes de résultat fonctionnels et esthétiques. En seconde intention, quand des opérations itératives ne sont pas envisageables (patients très âgés), les lambeaux locaux,comme le lambeau de nasogénien en ilôt de Burget armé de conque, sont une alternative raisonnable.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 131 - N° 4S

P. A71-A72 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Procédé de Mohs et reconstruction immédiate des cancers cutanés du nez: à propos d’une série de 58 cas
  • G. Poissonnet, A. Sudaka, D. Culié, A. Bozec, O. Dassonville
| Article suivant Article suivant
  • Tumeurs malignes de l’aile narinaire et reconstruction: étude clinique a propos de 55 cas
  • J. Lerat, S. Orsel, K. Aubry, J. Bessede

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.