Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Antibioprophylaxie et complications infectieuses précoces sur 504 plasties d’oreilles décollées - 17/09/14

Doi : 10.1016/j.aforl.2014.07.191 
O. Vella 1, , M. Assad 1, A. Seghir 2
1 CHU, Caen, France 
2 Centre hospitalier public du Cotentin, Cherboug, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But de la présentation

L’otoplastie correspond à la demande de correction plastique la plus fréquente de la région cranio-faciale avec plus de 200 techniques décrites dans la littérature. Cette intervention est associée à moins de 5 % de complications infectieuses. La place d’une antibioprophylaxie reste discutée. L’objectif est d’évaluer les résultats d’une antibioprophylaxie au cours de chaque plastie d’oreille décollée.

Matériel et méthodes

Une étude monocentrique sur 504 plasties d’oreilles décollées (262 patients) réalisées par le même opérateur a été effectuée. Le recueil des données a été fait sur dossier patient avec un suivi à jO j5, j10 et 2 mois avec rapport de toutes les complications constatées. La technique chirurgicale pouvait comportait quelques variantes en fonction du contexte mais sa procédure était identique pour tous avec aucune antibioprophylaxie administrée.

Résultats

Sur les 262 patients inclus dans l’étude, seuls 179 ont eu un suivi jusqu’à 2 mois (344 plasties). Le taux de complications infectieuses a été chiffré à 1.59% sans aucun hématome constaté en post-opératoire.

Conclusion

Notre étude rapporte un faible taux de complications infectieuses et autorise à considérer l’antibioprophylaxie comme inutile au cours des otoplasties.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 131 - N° 4S

P. A71 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Traitement des cicatrices chéloïdes auriculaires par exérèse chirurgicale et application d’imiquimod 5 % : étude rétrospective sur 21 cas
  • L. Ramin, C. Enescu, S. Cherriere, A. Scomparin, J. Lerat, J. Bessede
| Article suivant Article suivant
  • Procédé de Mohs et reconstruction immédiate des cancers cutanés du nez: à propos d’une série de 58 cas
  • G. Poissonnet, A. Sudaka, D. Culié, A. Bozec, O. Dassonville

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.