Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Évolution des troubles visuels après chirurgie endoscopique des macro-adénomes hypophysaires - 17/09/14

Doi : 10.1016/j.aforl.2014.07.431 
W. El bakkouri 1, , B. Dzidzinyo kossi 2, A. Corre 1, L. Boyeldieu 1, C. Vignal-clermont 1, D. Ayache 1
1 Fondation Rothschild, Paris, France 
2 Fondation ophtalmologique rothschild, Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But de la présentation

Évaluer l’évolution des troubles visuels par compression chiasmatique après chirurgie de réduction tumorale des macro-adénomes hypophysaires.

Matériel et méthodes

De 2009 à 2013, 225 patients ont été opérés d’un adénome hypophysaire par voie endoscopique endonasale, dont 85 étaient des macro-adénomes présentant des troubles visuels par compression chiasmatique. L’intervention consistait dans la majorité des cas, en une réduction tumorale pour décompression chiasmatique. Une étude rétrospective a été menée en analysant l’évolution de la taille de la tumeur en IRM et des troubles visuels par un bilan ophtalmologique, en pré et postopératoire, avec un recul moyen de 23,7 mois.

Résultats

Les troubles visuels étaient le plus souvent d’installation progressive. Une mesure de l’acuité visuelle (AV) a été effectuée en préopératoire dans 70 cas, montrant une AV<4/10 dans 43 cas, entre 5 et 7/10 dans 11 cas et ≥8/10 dans 12 cas. Un champ visuel (CV) a pu être réalisé en préopératoire dans 77 cas, révélant une hémianopsie bitemporale dans 38 cas et unilatérale dans 7 cas, une quadranopsie dans 12 cas et un déficit campimétrique localisé autre dans 12 cas. Une amélioration du CV, de l’AV ou des deux a été notée dans 77 % des cas (n=66/85). Sur l’IRM préopératoire, la hauteur tumorale moyenne (coupes sagittales) était de 28,9mm et la largeur tumorale moyenne (coupes coronales) de 24,34mm. En postopératoire, la hauteur tumorale moyenne était de 17,26mm et la largeur tumorale moyenne de 16,88mm.

Conclusion

La chirurgie de réduction tumorale par voie endoscopique endonasale des macro-adénomes de l’hypophyse compliqués d’un syndrome chiasmatique permet une récupération visuelle significative dans la majorité des cas.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 131 - N° 4S

P. A82 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Abord endonasal endoscopique du clivus
  • A. Karkas, S. Schmerber, E. Gay
| Article suivant Article suivant
  • Temps d’occupation de salle en ORL pédiatrique ambulatoire : démarche d’optimisation du fonctionnement des blocs opératoires
  • B. Thierry, M. Blanchard, V. Couloigner, E. Garabedian, F. Denoyelle

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.