Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Traitement par chirurgie trans-orale robot assistée des carcinomes épidermoïdes du plan glottique de stade T1 - 17/09/14

Doi : 10.1016/j.aforl.2014.07.449 
H. Pham 1, , G. Chambon 1, C. Reynaud 1, C. Alovisetti 1, R. Garrel 2, B. Lallemant 1
1 CHU, Nîmes, France 
2 CHU, Montpellier, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But de la présentation

La chirurgie trans-orale robot assistée est une technique chirurgicale innovante récemment utilisée en cancérologie des VADS. Cette étude rapporte notre expérience de l’exérèse des carcinomes épidermoïdes, de stade T1–T2 du plan glottique comme alternative à la chirurgie endoscopique au laser CO2. Elle vise à évaluer sa faisabilité, ses indications et ses résultats oncologiques précoces.

Matériel et méthodes

Il s’agit d’une étude prospective incluant 21 patients, opérés entre septembre 2009 et février 2014, dans le cadre de l’étude robot larynx [ClinicalTrials.gov Identifier : NCT01257633]. Les données suivantes ont été systématiquement recueillies : localisation tumorale, stade TNM, type d’exérèse, durée de l’intervention, survenue de complications, statut des marges d’exérèse, taux et durée de trachéotomie, taux et durée de nutrition entérale.

Résultats

Notre cohorte comporte 20 hommes pour 1 femme. L’âge moyen était de 63,3ans. Les tumeurs étaient classées pT1a dans 10 cas et pT1b dans 11 cas. La commissure antérieure était envahie dans 11 cas. La durée moyenne de la procédure chirurgicale comprenant le temps d’exposition, d’installation et d’exérèse laryngée était de 59min (min=28min, max=120min). Les marges d’exérèse étaient considérées comme saines dans 11 cas, limites (<1mm) dans 2 cas, envahies dans 3 cas et non analysables du fait d’artefact de coagulation dans 5 cas. 2 patients ont présenté des complications postopératoires : un cas d’emphysème cervical secondaire à une brèche laryngée et ayant nécessité une trachéotomie d’une durée de 15jours ; un cas de décompensation de bronchopneumopathie chronique ayant nécessité une prise en charge médicale. 5 patients ont bénéficié d’une nutrition entérale postopératoire. Tous ont repris une alimentation par voie orale exclusive avant le retour à domicile. La durée médiane d’hospitalisation était de 3jours (min=1j, max=20j). Aucun traitement carcinologique postopératoire n’a été réalisé. Deux récidives locales ont été observées chez des patients présentant un envahissement de la commissure antérieure : l’une prise en charge par laryngectomie totale et radiothérapie, l’autre par radiothérapie exclusive.

Conclusion

La chirurgie trans-orale robot assistée est réalisable pour les tumeurs glottiques de stade précoces. Elles constituent une alternative au traitement endoscopique par laser CO2 pour des lésions d’exposition difficile en laryngoscopie directe, notamment en cas d’envahissement de la commissure antérieure.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 131 - N° 4S

P. A89-A90 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Le flex system, un nouveau robot pour la chirurgie des lésions maligne et bénigne du pharyngo-larynx
  • M. Remacle, G. Lawson, V. Bachy, S. Van der vorst
| Article suivant Article suivant
  • Lobo-isthmectomie thyroidienne robot assistée par voie axillaire : série de 26 cas
  • L. Abramovici, R. Garrel, L. Crampette, G. Pierre, C. Cartier, V. Trevillot

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.