Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

La chimiothérapie néo-adjuvante des cancers bronchiques non à petites cellules (CBNPC) - 21/02/08

Doi : PM-31-17-795-2 

Bernard Milleron 1 [1],

Virginie Westeel 2 [2],

Alain Depierre 2 [2]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 5
Iconographies 7
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Pour prolonger la survie

La chimiothérapie néo-adjuvante tente, par voie systémique, de diminuer le développement de métastases. Les données disponibles sur la chimiothérapie néo-adjuvante des CBNPC sont issues de trois types d'essais thérapeutiques.

Les essais de phase II de chimiothérapie néo-adjuvante

De très nombreux essais ont essentiellement pu démontrer que l'approche néo-adjuvante était faisable, qu'elle permettait d'obtenir des taux de réponse élevés, de l'ordre de 50 à 70 %, qu'elle ne compromettait pas l'acte chirurgical, avec une toxicité acceptable. Elle permettait d'obtenir des chiffres de survie élevés, notamment chez les répondeurs complets.

Les essais de phase II de chimio-radiothérapie néo-adjuvante

ont essentiellement pu démontrer que cette approche était aussi faisable au prix d'une toxicité acceptable, plus sévère pour les pneumonectomies. Elle permettait d'obtenir des taux de réponse élevés et des chiffres de survie à interpréter en fonction du fait qu'il s'agissait, dans la plupart des cas, de formes étendues non résécables d'emblée.

Les essais randomisés de phase III

ont eu des résultats différents : deux d'entre eux ne concernaient que de petits nombres de patients (60 en tout) atteints de CBNPC de stade IIIA : ils sont positifs. Le troisième concerne 373 patients atteints de cancers de stades I, II et IIIA : la survie à 3 ans est augmentée de 11 %, mais cette différence n'est pas encore significative. Le bénéfice apparaît donc essentiellement pour les stades I et II.

Pour l'avenir

La poursuite d'une recherche clinique active devant maintenant s'orienter de façon différente dans les stades I et II et les stades IIIA est nécessaire.

Abstract

Neo-adjuvant chemotherapy of non-small cell lung cancers (NSCLC)

To prolong survival

Systemic neo-adjuvant chemotherapy attempts to reduce the development of metastases. Data available on neo-adjuvant chemotherapy of NSCLC come from three types of clinical trials.

Neo-adjuvant chemotherapy Phase II trials

Many trials have demonstrated that the neo-adjuvant approach is feasible, that it leads to a high rate of response, to the order of 50 to 70 %, that it does not compromise surgery, and exhibits acceptable toxicity. High survival rates have been obtained, notably in total responders.

Neo-adjuvant chemo-radiotherapy Phase II trials

have essentially demonstrated that this approach is feasible, exhibits acceptable toxicity, worse in pneumonectomy. High response rates have been obtained and relative improved survival, since most of the cases concerned extensive forms that could not be treated surgically.

Randomized Phase III trials

gave varying results : two of them only concerned small series of patients (60 in all) with stage IIIA NSCB, with positive results. The third study concerned 373 patients with stage I, II and IIIA cancers : survival at 3 years was increased by 11 %, but this difference is not yet significant. Benefits were essentially apparent for stage I and II patients.

In the future

Continued active clinical research, oriented differently, on stage I and II, and stage IIIA is necessary.


Plan

Les essais de phase II
Les essais de phase II de chimio-radiothérapie préopératoire [19]- [34]
Les essais de phase III de chimiothérapie préopératoire [35]- [38]


© 2008 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 31 - N° 17

P. 797-801 - mai 2002 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les cancers bronchiques
  • Alain Depierre
| Article suivant Article suivant
  • Nouveaux médicaments dans le cancer bronchique

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.