Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Une cause rare d’opacités alvéolaires : maladie de Waldenström à localisation pulmonaire - 18/09/14

Doi : 10.1016/j.rmr.2013.10.648 
C.-M. Monnet a, N. Favrolt a, J.-N. Bastie b, c, M.-L. Chrétien b, c, F. Benoit a, C. Rossi b, P. Camus a, c, P. Bonniaud a, , c
a Service de pneumologie et unité des soins intensifs respiratoires, CHU de Dijon, 14, rue Paul-Gaffarel, 21000 Dijon, France 
b Service d’hématologie, CHU Le Bocage, 21000 Dijon, France 
c Inserm U866, faculté de médecine de Dijon, université de Bourgogne, 21000 Dijon, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 4
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Les localisations pulmonaires de la maladie de Waldenström sont rares.

Observation

Nous rapportons le cas d’une femme de 71ans présentant une toux chronique, associée à des opacités alvéolaires disséminées persistantes après plusieurs antibiothérapies. L’examen clinique était normal. Le diagnostic de maladie de Waldenström était suspecté devant un pic monoclonal de type IgM (immunoglobuline M) à l’électrophorèse des protéines plasmatiques avec immunofixation et la présence d’une population B monoclonale à l’immunophénotypage du lavage broncho-alvéolaire. Ce diagnostic était confirmé par le résultat de la biopsie ostéomédullaire. La patiente était traitée par chimiothérapie associant rituximab, fludarabine et cyclophosphamide avec une franche amélioration clinique et radiologique. Nous discutons les différentes présentations radiocliniques des atteintes pulmonaires de cette hémopathie lymphoïde indolente.

Conclusion

Les localisations pulmonaires de la maladie de Waldenström sont à l’origine de tableaux radiocliniques hétérogènes. Une électrophorèse des protéines sériques avec immunofixation devrait donc être réalisée en cas d’atteintes pleuropulmonaires ne régressant pas sous antibiothérapie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Pulmonary localized forms of Waldenström's macroglobulinemia are rare.

Case report

We report the observation of a 71-year-old woman with chronic cough and persisting alveolar opacities after several courses of antibiotics. Physical examination was unremarkable. Protein electrophoresis identified a monoclonal IgM in the serum. The lymphocyte immunophenotyping from the bronchoalveolar lavage was consistent with a B-cell lymphoma and Waldenström's macroglobulinemia was confirmed by the bone marrow biopsy. Chemotherapy with a combination of rituximab, fludarabine and cyclophosphamide improved the patient's symptoms and caused the pulmonary opacities to resolve. We discuss the various clinical and radiological pulmonary manifestations of this slowly progressive hematological condition.

Conclusion

Pulmonary manifestations of Waldenström's macroglobulinemia result in various clinical and radiological patterns. A serum protein electrophoresis should be performed in cases of pleuropulmonary opacities persisting despite antibiotics.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Maladie de Waldenström, Poumon, Opacités parenchymateuses, Toux, Chimiothérapie

Keywords : Waldenström's macroglobulinemia, Lung, Pulmonary opacities, Cough, Chemotherapy


Plan


© 2013  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 31 - N° 7

P. 632-635 - septembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Sécurité de la réintroduction de l’erlotinib à faible posologie après un syndrome main-pied induit par l’erlotinib dans une tumeur de Pancoast-Tobias
  • A.-L. Clause, K. Vanderheyde, T. Pieters
| Article suivant Article suivant
  • Le syndrome pneumo-rénal aigu : un mode de révélation rare de la granulomatose avec polyangéite
  • F. Malavieille, M. Page, C.-E. Ber, F. Christin, A. Bonnet, T. Rimmele

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.