Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Estimation du poids fœtal en salle de naissance : performances respectives de la clinique et de l’échographie - 22/09/14

Doi : 10.1016/j.jgyn.2013.08.016 
E. Perdriolle-Galet a, , b , O. Thiebaugeorges c, C. Lamy a, L. Makke a, A. Barbier a, E. Monceau a, O. Morel a, b, d
a Maternité régionale universitaire de Nancy, 10, rue du Docteur-Heydenreich, 54000 Nancy, France 
b UHP-Inserm (U947) CIC-IT 801, imagerie adaptative diagnostique et interventionnelle, CHU de Nancy Brabois, 54511 Vandœuvre-lès-Nancy, France 
c Pôle femme mère couple, hôpital Paule-de-Viguier, 330, avenue de Grande-Bretagne, 31000 Toulouse, France 
d Fondation PremUP, 4, avenue de l’Observatoire, 75006 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectif

L’estimation du poids fœtal a un impact majeur pour décider de la voie d’accouchement dans de nombreuses situations : siège, diabète, suspicion de macrosomie. L’objectif était d’évaluer la précision des méthodes d’estimation du poids fœtal (EPF) en cours de travail. Le deuxième objectif était d’effectuer un audit qualité des clichés échographiques.

Patientes et méthodes

Il s’agit d’une étude prospective chez 30 patientes à 37 semaines d’aménorrhée ou plus, en travail, comparant la précision de l’EPF clinique versus échographique (par 2 formules selon Hadlock dont une ne prenant pas en compte le périmètre céphalique [PC]). La qualité des clichés a également été évaluée.

Résultats

L’estimation clinique comparée au poids de naissance était significativement plus précise (−1±8,5 %) que l’échographie en utilisant la formule avec PC (−8±9,8 %) (p<0,01). Cette différence n’était plus retrouvée lorsqu’on choisissait la formule sans PC. L’analyse des clichés retrouvait 74 % et 89 % de mesures abdominales et fémorales satisfaisantes, mais seulement 43 % des mesures céphaliques.

Conclusion

Ces résultats ne montrent pas de supériorité l’échographie sur la clinique dans l’EPF au cours du travail. La prise en compte des mesures céphaliques apparaît par ailleurs comme une limite à la précision des formules.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Objective

The estimation of the fetal weight is of major interest in many situations when the route of delivery has to be determined: breech presentations, diabetes and suspected macrosomia. The objective was to evaluate the accuracy of different methods for estimating fetal weight (EFW) during labour. A quality audit of the ultrasound images was also performed.

Patients and methods

This was a prospective study performed in thirty patients at 37 weeks gestation or more, during the second stage of labour. The accuracy of clinical versus ultrasonographic (US) approach for EFW was tested (by two formulas according to Hadlock, with one that does not account head circumference [HC]). The ultrasound images’ quality was also evaluated.

Results

The clinical assessment was significantly more accurate (−1±8.5 %) than the US approach using the formula with HC (−8±9.8 %) (P<0.01). This difference was not found when choosing the formula without HC. Analysis of ultrasound images for abdomen and femur showed 74% and 89% of satisfactory measurements respectively, but only 43% for HC.

Conclusion

These results did not demonstrate a superiority of the US over the clinical approach for EFW during labour. Taking into account the cephalic measurements appeared as a limitation of the accuracy of US formulas.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Poids fœtal, Échographie, Macrosomie

Keywords : Fetal weight, Ultrasound, Macrosomia


Plan


© 2013  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 43 - N° 8

P. 593-599 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Quelles échelles psychométriques utiliser pour évaluer l’état psychologique de la femme enceinte ?
  • C. Bocquet, P. Deruelle
| Article suivant Article suivant
  • Étude pronostique du risque d’accouchement, des patientes hospitalisées pour menace d’accouchement prématuré, dans une maternité de niveau III
  • A. Berthelot-Ricou, S. Tur, B. Guidicelli, M. Capelle, M. Gamerre, B. Courbiere

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.