Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Perceived functions of playfulness in adults: Does it mobilize you at work, rest, and when being with others? - 27/09/14

Doi : 10.1016/j.erap.2014.06.001 
R.T. Proyer
 Department of Psychology, University of Zurich, Binzmühlestrasse 14/7, 8050 Zurich, Switzerland 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 10
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Abstract

Introduction

Little is known about what adults perceive as core functions of playfulness in their daily life.

Objective

To compile a list of perceived functions of playfulness from nominations of laypeople and to test the association of the productions with individual levels of playfulness as a personality trait.

Method

Three hundred and twenty-four adults aged 18 to 62 (M=31.6, SD=11.5) listed perceived functions of playfulness in five areas (leisure and work and when being with work colleagues, friends, and their partner) and completed a questionnaire for playfulness.

Results

The entries were grouped into seven broader categories; namely, (1) well-being; (2) humor and laughter; (3) mastery orientation; (4) creativity; (5) relationships; (6) coping strategies; and (7) coping with situations. Women noted more functions than men (t(297)=2.99, p<.01, d=0.35) but there were no gender differences in the playfulness scale. Individual levels of playfulness correlated only for men with a greater number of functions, while it was uncorrelated in the sample of women.

Conclusion

People see a broad range of functions for playfulness in their daily lives. This warrants further investigation on potential benefits of adult playfulness.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Introduction

Il existe peu de connaissances concernant ce que l’adulte perçoit comme relevant des fonctions centrales de la tendance à être joueur dans la vie quotidienne.

Objectif

Faire la liste des fonctions perçues de la tendance à être joueur, basée sur les propositions de personnes issues de la population générale et tester l’association entre ces propositions et les niveaux individuels de la tendance à être joueur, conceptualisée comme un trait de personnalité.

Méthodologie

Trois cent vingt-quatre adultes, âgés entre 18 et 62ans (M=31,6, SD=11,5), ont fait la liste de ce qu’ils percevaient comme étant des fonctions de la tendance à être joueur dans cinq domaines (loisirs et travail, en étant avec les collègues de travail, les amis et le/la partenaire) et ont complété un questionnaire mesurant la tendance à être joueur.

Résultats

Les propositions des participants ont été regroupées en sept catégories plus larges, à savoir : (1) le bien-être ; (2) l’humour et le rire ; (3) l’orientation vers la maîtrise ; (4) la créativité ; (5) les relations interpersonnelles ; (6) les stratégies de coping ; et (7) la gestion des situations stressantes. Les femmes ont rapporté plus de fonctions que les hommes (t(297)=2,99, p<.01, d=0,35). Cependant, aucune différence entre les femmes et les hommes n’a été observée sur l’échelle mesurant la tendance à être joueur. Les niveaux individuels de tendance à être joueur corrélaient avec un plus grand nombre de fonctions chez les hommes, alors que ces niveaux ne corrélaient pas avec les fonctions chez les femmes.

Conclusion

Les individus perçoivent une large gamme de fonctions liées à la tendance à être joueur dans leur vie quotidienne. Ainsi, ces résultats justifient la poursuite des études portant sur les bénéfices potentiels de cette tendance chez la personne adulte.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Adult playfulness, Coping, Leisure, Play, Well-being

Mots clés : Bien-être, Coping, Jeu, Loisirs, Tendance à être joueur chez l’adulte


Plan


© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 64 - N° 5

P. 241-250 - septembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Évaluation de la compréhension écrite de récits chez l’enfant de 7 à 10 ans : vers des profils de compreneurs
  • A. Potocki, H. Bouchafa, A. Magnan, J. Ecalle
| Article suivant Article suivant
  • Daily hassles, marital functioning and psychological distress among community-dwelling older couples
  • L. Villeneuve, L. Dargis, G. Trudel, R. Boyer, M. Préville, J. Bégin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.