Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Hépatotoxicité des xénobiotiques : principaux mécanismes et modulation par l’obésité - 11/10/14

Doi : 10.1016/j.ando.2014.07.865 
B. Fromenty  : Dr
 INSERM U991, Rennes, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Les principaux mécanismes par lesquels les xénobiotiques peuvent être toxiques pour le foie sont la génération de métabolites toxiques par les cytochromes P450 (CYPs), le stress oxydant, la dysfonction mitochondriale et plus généralement la perturbation du métabolisme glucidolipidique. Parmi les facteurs augmentant le risque d’hépatotoxicité, l’obésité et la stéatohépatopathie associée semblent jouer un rôle important, au moins pour certains xénobiotiques. En fait, deux situations distinctes existent [1] : (1) certains xénobiotiques tels que l’alcool et des médicaments (méthotrexate, tamoxiféne) peuvent aggraver chroniquement la stéatose préexistante, ou accélérer la progression de la stéatose en stéatohépatite non-alcoolique (NASH). Les mécanismes d’aggravation de la stéatose semblent être variés : inhibition de la β-oxydation, réduction de la sortie des VLDL, et stimulation de la lipogenèse [1]. La progression accélérée de la stéatose en NASH pourrait faire intervenir une aggravation du stress oxydant, en particulier via un dysfonctionnement mitochondrial ; (2) certains xénobiotiques peuvent provoquer des hépatites aiguës plus sévères dans un contexte d’obésité. C’est le cas par exemple du thioacétamide, du tétrachlorure de carbone et de médicaments (halothane, paracétamol) [1, 2]. Un mécanisme qui semble important dans cette situation est l’induction préexistante de l’activité du CYP2E1 hépatique fréquemment observée au cours de l’obésité [2, 3]. Un autre mécanisme pourrait être la réduction préexistante des stocks de glutathion et d’ATP liée à la présence d’une NASH [1].

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 75 - N° 5-6

P. 248-249 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Biosurveillance et importance des matrices biologiques dans la caractérisation des expositions
  • B. Appenzeller
| Article suivant Article suivant
  • Études structurales et fonctionnelles des interactions entre récepteurs nucléaires et perturbateurs endocriniens
  • V. Delfosse, M. Grimaldi, A. Boulahtouf, W. Bourguet, P. Balaguer

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.