Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Impact d’une exposition chronique à un mélange de contaminants alimentaires faiblement dosés ; mise en évidence d’effets dépendants du sexe dans un modèle de souris obèses - 11/10/14

Doi : 10.1016/j.ando.2014.07.868 
B. Le Magueresse  : Dr, H. Vidal : Dr, D. Naville : Dr
 Laboratoire de Recherche en Cardiovasculaire, Métabolisme, Diabétologie et Nutrition CarMeN, Inserm U1060/UMR Inra 1397/Université Lyon1, Lyon, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Des preuves expérimentales et épidémiologiques étayent l’hypothèse d’un rôle des polluants dans l’épidémie d’obésité et des maladies métaboliques associées. Or, nous sommes contaminés toute notre vie par une myriade de polluants dont de nombreux perturbateurs endocriniens. S’il n’est pas envisageable d’estimer les risques pour l’ensemble des scénarios, il est en revanche possible d’identifier des populations vulnérables, des fenêtres d’exposition hautement sensibles, ainsi que des combinaisons de polluants particulièrement à risque. Au laboratoire, nous avons développé un modèle expérimental d’exposition chronique à un cocktail de 4 polluants (dioxine, PCB153, BPA et DEHP) très faiblement dosés, individuellement capables de perturbations endocriniennes, largement présents dans l’alimentation et à large spectre d’action. Ce cocktail est introduit dans une alimentation riche en gras et le traitement est initié chez la mère 5 semaines avant accouplement et se poursuit jusqu’au stade adulte de la descendance. Nos résultats révèlent chez la descendance, des perturbations métaboliques qui diffèrent selon le sexe et l’âge de l’animal. En particulier les femelles adultes montrent une aggravation de l’intolérance au glucose associées à l’obésité ainsi qu’une altération hépatique de la signalisation estrogénique. Chez les mâles une altération du métabolisme du cholestérol est décrite. Cette étude constitue donc une preuve de concept que de faibles doses de polluants de l’ordre des doses considérées sans effet pour l’homme ne sont en fait pas sans effet lorsque l’exposition est chronique et que les polluants sont administrés en mélange dans un contexte d’obésité provoquée par une alimentation enrichie en calories.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 75 - N° 5-6

P. 249 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Enjeux différés de la perturbation neuroendocrinienne périnatale
  • J.P. Bourguignon, D. Franssen, A. Gerard, A.S. Parent
| Article suivant Article suivant
  • FGF21 : un lien entre reproduction et métabolisme
  • N. Pitteloud

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.