Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

La sédentarité, un facteur de risque à part entière : de l’écologie à la preuve physiopathologique - 11/10/14

Doi : 10.1016/j.ando.2014.07.009 
C. Simon a,  : Pr, E. Lefai b
a CarMEN INSERM U1060, Université de Lyon, CRNH Rhône-Alpes, Lyon, France 
b CarMEN INSERM U1060, Université de Lyon, Lyon, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

L’évolution des modes de vie et les changements sociétaux ont entraîné une diminution majeure des activités physiques de la vie quotidienne (AVQ), qui représentent aujourd’hui à peine 65 % de celle de l’homme de l’âge de pierre, et une augmentation des occupations sédentaires. Il est admis que, de ce fait, l’activité physique est aujourd’hui en dessous du niveau pour lequel notre biologie a été programmée au cours de l’évolution et que ceci contribue à l’augmentation récente des maladies métaboliques et cardiovasculaires ou de certains cancers. De façon surprenante, par opposition à la masse de connaissances accumulées sur les effets de l’exercice (sous-tendant les recommandations actuelles), nous n’avons que peu de données sur les réponses moléculaires, physiologiques et cliniques associées à une diminution des AVQ ou à une station assise prolongée. Des études épidémiologiques récentes indiquent pourtant que le temps passé assis et un faible niveau d’AVQ, même peu intenses, sont des facteurs de risque de maladie chronique et de mortalité précoce, indépendamment de la pratique régulière d’un exercice. D’un autre côté quelques travaux suggèrent que les effets des AVQ et de la station assise ne sont pas expliqués par leur seul impact sur la dépense énergétique et impliquent des mécanismes différents de ceux de l’exercice. Même si ces mécanismes et les déterminants de ces deux facettes du comportement sédentaire restent à explorer, ce nouveau paradigme de sédentarité a des conséquences importantes en termes de santé publique et ouvre de nouvelles voies thérapeutiques.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 75 - N° 5-6

P. 251 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Fœtal impact of glucocorticoids in the programming of the disease
  • J. Seckl
| Article suivant Article suivant
  • Les contraceptions du futur chez l’homme
  • M.C. Meriggiola

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.