Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les contraceptions du futur chez la femme - 11/10/14

Doi : 10.1016/j.ando.2014.07.013 
R. Sitruk-Ware  : Pr
 Population Council, New-York 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Although a steady increase in contraceptive use has been observed over the past decades, the contraceptive needs of a significant percent of couples have not yet been met. Emerging scientific opportunities may shape the future scientific agenda in reproductive research in the context of new and advanced technologies for the development of improved contraceptives. While long-acting methods, such as implants and IUDs seem preferable for women with compliance issues, mid-acting user-controlled methods such as 1-year vaginal rings proved effective and well accepted by women. Transdermal gels or sprays used daily have shown high acceptability as the methods can be used privately. Progesterone receptor modulators (PRMs) block ovulation and induce amenorrhea. In the future, contraceptives may be combined with other medicinal agents to provide dual protection against both pregnancy and another preventable condition, such as sexually transmitted infections. Also, the neuroprotective effects of progesterone and similar molecules are new areas of research supporting the development of novel contraceptives with added health benefits. Emerging areas of research, such as genomics and proteomics created a new scientific opportunity. New areas of basic research include studies on genes, proteins and enzymes involved in the reproductive system and permitted the discovery of new targets of the reproductive tract. Developing molecules to antagonize the function of one promising target may lead to a very specific contraceptive with possibly less side effects than hormonal contraceptives. Non-hormonal methods in women target meiosis as well as genes involved in follicular rupture and ovulation. These new approaches will ensure future development of non-hormonal contraceptives.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 75 - N° 5-6

P. 252-253 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les modulateurs du récepteur des progestatifs (SPRM) ; une nouvelle contraception ?
  • N. Chabbert-Buffet
| Article suivant Article suivant
  • The eye in thyroid autoimmunity – Autoimmunité et œil lors de la maladie de Basedow
  • G.J. Kahaly

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.