Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Forme non classique de déficit en 21-hydroxylase : diagnostic et conseil génétique - 11/10/14

Doi : 10.1016/j.ando.2014.07.038 
V. Tardy-Guidollet  : Dr, R. Menassa : Dr, Y. Morel : Pr
 Hospices Civils de Lyon, Endocrinologie Moléculaire et Maladies Rares, Lyon, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Le déficit en 21-hydroxylase représente 95 % des Hyperplasies Congénitales des Surrénales. La forme non classique (FNC) se manifeste chez la femme par un hirsutisme, des troubles des règles, une infertilité. Le diagnostic repose sur le taux de 17OH Progestérone sous Synacthène® [1] ; suite à une rupture de stock, un taux de base le matin à 8heures et en phase folliculaire précoce à 6 nmol/L (2ng/mL) est retenu (VPP de 91 % et spécificité 32 %). L’infertilité est une indication de génotypage, l’élévation de la progestérone est informative ; un traitement par Hydrocortisone en cas de FNC est efficace et évite une prise en charge en PMA. En cas de grossesse, le génotypage évite investigations et stress inutiles. Enfin, SOPK et hyperprolactinémie sont les deux diagnostics différentiels à éliminer. L’existence de corrélations génotype-phénotype est démontrée et un conseil génétique doit être proposé avant toute grossesse car 60 % des FNC portent une mutation sévère [1]. Dans ce cas, la recherche d’une mutation sévère par exploration du gène CYP21A2 chez le conjoint est indispensable (risque d’être porteur d’une mutation sévère de 1/60). Une prise en charge prénatale est proposée aux FNC à risque d’avoir un enfant atteint de forme classique avec diagnostic prénatal et traitement prénatal par dexaméthasone pour prévenir la virilisation des filles atteintes.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 75 - N° 5-6

P. 259-260 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Diagnostic et prise en charge des hyperparathyroïdies – Place de l’imagerie
  • C. Houzard, L. Groussin
| Article suivant Article suivant
  • Séquençage de nouvelle génération (NGS) : mythes et réalités
  • P. Nitschke

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.