Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Horloge circadienne, métabolisme et tumorigenèse thyroïdienne - 11/10/14

Doi : 10.1016/j.ando.2014.07.041 
S. Le Pennec a : Dr, S. Guyetant b : Dr, R. Rivalin a : Dr, F. Bolanos c : Dr, F. Savagner a,  : Dr
a EA3143, Angers, France 
b Service d’Anatomopathologie CHU, Tours, France 
c INRA Phan, Nantes, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Les gènes de l’horloge circadienne (BMAL1, CLOCK) codent pour des facteurs de transcription dont l’interaction avec des récepteurs nucléaires permet la régulation du métabolisme cellulaire. Des altérations de cette horloge ont été récemment associées à la transformation maligne des tumeurs thyroïdiennes. Leur rôle dans la réprogrammation métabolique des tumeurs thyroïdiennes est aussi suspecté. La famille de coactivateurs transcriptionnels PGC-1 (PGC-1α, PGC-1β et PRC) a été identifiée comme élément clé de l’intégration de l’état métabolique cellulaire à l’horloge circadienne. Si l’interaction de PGC-1α avec le gène BMAL1 est connue, le rôle des autres co-activateurs comme régulateurs circadiens agissant de façon complémentaire, n’a pas été exploré. Dans deux modèles de lignés tumorales thyroïdiennes, nous explorons les modifications de la rythmicité circadienne induites par des variations du ratio PGC-1α/PRC, en relation avec les modifications de statut métabolique de ces cellules. L’interaction plus spécifique des coactivateurs avec le facteur CLOCK est explorée grâce à un gène reporteur CLOCK-luciferase. Dans 20 tissus tumoraux (adénomes, carcinomes folliculaires et papillaires), nous explorons le niveau d’expression des gènes de l’horloge, en relation avec le statut PGC-1α/PRC et le profil transcriptionnel précédemment obtenu pour ces tumeurs.

Nous avons identifié une nouvelle boucle de régulation de l’horloge circadienne entre le gène CLOCK et les coactivateurs transcriptionnels de la famille PGC1 et impliquée dans la reprogrammation métabolique des tumeurs thyroïdiennes. L’exploration de profils « circadiens » des tissus tumoraux met en perspective la prise en charge des tumeurs endocrines par les thérapies ciblées.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 75 - N° 5-6

P. 261 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Séquençage de nouvelle génération (NGS) : mythes et réalités
  • P. Nitschke
| Article suivant Article suivant
  • Amplification du gène MET dans une lignée de cancer thyroïdien anaplasique, associée à un effet cytostatique de l’inhibiteur de c-MET PHA665752
  • C. Garcia, A. Lebbar, C. Buffet, M. Rizk, K. Perlemoine, S. Rodriguez, J. Bertherat, L. Groussin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.