Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Évolution de la chirurgie thyroïdienne au cours des 30 dernières années au sein d’une même institution universitaire : type d’exérèse, durée d’hospitalisation - 11/10/14

Doi : 10.1016/j.ando.2014.07.046 
M. Castagnet  : Dr, G. Donatini : Dr, J.L. Kraimps : Pr
 Service de chirurgie digestive et endocrinienne, CHU de Poitiers, Poitiers, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectifs

Faire un état des lieux afin de vérifier l’intérêt de l’évolution des pratiques en termes de complications et durée de séjour.

Matériels et méthodes

Analyse d’une série de 10 000 patients opérés entre 1990 et 2010 au centre hospitalier universitaire de Poitiers, concernant le type d’exérèse (isthmolobectomie, thyroïdectomie subtotale, thyroïdectomie totale), le taux de complications récurrentielle et parathyroïdienne, et la durée de séjour.

Résultats

Cette analyse montre une nette évolution de la thyroïdectomie totale au depens de la subtotale. Le taux d’isthmolobectomie reste stable. Si la morbidité immédiate récurrentielle et parathyroidienne augmente, la morbidité définitive est stable. La durée de séjour a progressivement diminué de 5jours (sortie j5) à 2jours (sortie j1). La chirurgie ambulatoire ne peut toutefois pas être recommendée en raison du risque d’hématome compressif cervical dans les premières 24heures.

Conclusion

Actuellement la thyroïdectomie totale est le geste privilégié évitant les nombreuses récidives nodulaires sur le parenchyme restant sans augmentation de la morbidité définitive. Le risque d’hématome compressif même faible impose une nuit post opératoire en milieu hospitalier.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 75 - N° 5-6

P. 262-263 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Amplification de l’effet antiprolifératif contre des cellules TT humaines et les tumeurs TT de cancer médullaire de la thyroïde par des combinaisons de pro-drogue de monoxyde d’azote avec des anti-inflammatoires non stéroïdiens
  • S. Lausson, C. Provost, A. Prignon, R. Cohen
| Article suivant Article suivant
  • Évaluation du test au glucagon comme alternative à l’hypoglycémie insulinique chez les patients à risque de déficit antéhypophysaire
  • J. Abeillon-Du Payrat, V. Raverot, C. Simonet, F. Borson-Chazot, G. Raverot

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.