Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Intérêt du signal T2 des adénomes hypophysaires à GH traités par analogues de la somatostatine – premiers résultats de l’étude IRMA#2 - 11/10/14

Doi : 10.1016/j.ando.2014.07.051 
I. Potorac a,  : Dr, P. Petrossians a : Dr, A.F. Daly a : Dr, L. Rostomyan a : Dr, M. Sahnoun b : Dr, F. Castinetti b : Dr, T. Brue b : Pr, O. Alexopoulou c : Dr, D. Maiter c : Pr, F. Schillo d : Dr, F. Devuyst e : Dr, B. Corvilain e : Pr, F. Kelestimur f : Pr, C. Schöfl g : Pr, F. Zoicas g : Dr, M. Buchfelder h : Pr, E. Nazzari i : Dr, D. Ferone i : Pr, G. Raverot j : Pr, V. Lapras k : Dr, S. Kalfon j, S. Webb l : Pr, A.E. Ramos m : Dr, V. Rohmer n : Pr, P. Rodien n : Pr, V. Hana o : Pr, J.F. Bonneville a : Pr, A. Beckers a : Pr
a Service d’Endocrinologie, Université de Liège, CHU de Liège, Liège, France 
b Service d’Endocrinologie, Hôpital de la Timone, Université Aix-Marseille, Marseille, France 
c Service d’Endocrinologie et Nutrition, Cliniques Saint-Luc, Bruxelles 
d Service d’Endocrinologie, CHU Jean Minjoz, Besançon, France 
e Service d’Endocrinologie, ULB, Hôpital Erasme, Bruxelles 
f Service d’Endocrinologie, Faculté de Médecine, Université Erciyes, Kayseri 
g Service d’Endocrinologie et Diabète, Universitätsklinikum Erlangen, Erlangen 
h Service de Neurochirurgie, Universitätsklinikum Erlangen, Erlange 
i Service d’Endocrinologie, Université de Genova, Genova 
j Service d’Endocrinologie, Faculté de Médecine Lyon-Est, Université de Lyon, Lyon, France 
k Service de Radiologie, Faculté de Médecine Lyon-Est, Université de Lyon, Lyon, France 
l Service d’Endocrinologie, Hôpital Sant Pau, Université Autonome de Barcelona, CIBERER unit 747, ISCIII, Barcelona 
m Service d’Endocrinologie, Hôpital Sant Pau, Université Autonome de Barcelona, Barcelona 
n Service d’Endocrinologie, Diabétologie et Nutrition, CHU Angers, Angers, France 
o 3ème Département de Médecine, 1ère Faculté de Médecine, Université Charles, Prague 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectif

Le but de cette étude est de comparer la réponse des adénomes hypophysaires à GH au traitement en première ligne par analogues de la somatostatine(SSA) en fonction de l’intensité du signal IRM des adénomes en séquence T2.

Matériel et méthodes

Au total, 95 patients acromégales traités par SSA pour une période entre 3–12 mois ont été inclus dans cette étude multicentrique de manière rétro- et prospective. Le volume tumoral, l’intensité du signal T2 sur l’IRM de diagnostic, aussi bien que des données biologiques (valeurs de GH et IGF1) avant et après traitement par SSA ont été retenus.

Résultats

Au diagnostic, il y avait 70 % d’adénomes T2-hypointenses, 14 % hyperintenses et 16 % isointenses. Les adénomes T2-hypointenses ont présenté une diminution volumique médiane sous traitement de 32,8 %, ceux T2-hyperintenses de 22,4 % et ceux isointenses de 12,7 % (p=0,0009). Concernant la réponse biologique aux SSA, la diminution médiane du taux d’IGF1 sous traitement a été plus importante pour les adénomes T2-hypointenses (59 %) versus T2-hyperintenses (33 %) et T2-isointenses (30 %)(p=0,001).

Discussion

Les premièrs résultats de notre étude soutiennent le rôle du signal T2 des adénomes à GH comme facteur prédictif de la réponse biologique et tumorale au traitement par SSA, avec une réponse plus importante des adénomes T2-hypointenses. Une analyse de ces données sur une série encore plus nombreuse serait intéressante, ainsi que la corrélation entre le signal T2 et l’aspect histologique de ces adénomes.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 75 - N° 5-6

P. 264 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Rôle du long ARN non-codant Neat1 dans la rythmicité circadienne de l’horloge hypophysaire
  • J.L. Franc, B. Boyer, M.P. Blanchard, S. Guillen, M. Moreno, D. Becquet, A.M. François-Bellan
| Article suivant Article suivant
  • Présentation initiale et évolution des macro-adénomes corticotropes : à propos d’une série de 23 patients
  • A. Zabulon, A. Buffet, S. Grunenwald, A. Bennet, D. Vezzosi, P. Caron

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.