Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Fréquence de la stéatose dans une population de patients diabétiques de type 1 : comparaison à une population témoin - 11/10/14

Doi : 10.1016/j.ando.2014.07.058 
J.M. Petit  : Dr, B. Guiu : Dr, L. Pedro : Dr, L. Duvillard : Dr, M.C. Brindisi : Dr, P. Buffier : Dr, B. Bouillet : Dr, M. Habchi : Dr, J.P. Cercueil : Dr, B. Verges : Dr
 CHU du Bocage, Dijon, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

La NASH est associée à l’obésité, et au diabète type 2. Toutefois des travaux récents suggèrent que la stéatose serait également très fréquente chez les patients diabétiques type 1 (DT1). Une étude italienne a retrouvé jusqu’à 44 % de DT1 atteint de stéatose (Targher J Hepatol 2010). Toutefois ces études ont évalué le niveau de stéatose par échographie qui n’est pas la technique de référence. Notre travail a pour but d’évaluer par IRM la stéatose de patients DT1 et de contrôles sains.

Méthodes

AU total, 128 patients DT1 et 67 sujets témoins ont été inclus dans cette étude. Le contenu hépatique en graisse (CHG) a été mesuré par IRM. Un CHG>5,6 % permet le diagnostic de stéatose.

Résultats

Les 2 groupes (DT1 et témoins) étaient similaires pour l’âge, le BMI et la répartition des sexes. Les patients DT1 avaient un CHG significativement plus bas que les contrôles (2,31 %±2,90 vs 2,92 %±4,71 ; p=0,001). La présence d’une stéatose (CHG>5,6 %) est significativement moins fréquente chez les patients DT1 (6/128=4,6 %) que chez les sujets contrôles (9/67=13,4 %), (p=0,04). En analyse multivariée, seul le BMI reste lié à la stéatose.

Conclusion

Ce travail utilisant une technique quantitative fiable du CHG démontre à l’inverse de précédentes études utilisant l’échographie que le DT1 n’est pas associé à la présence d’une stéatose, ce qui est assez logique au niveau physiopathologique. Les patients DT1 ayant même tendance à avoir un CHG plus bas que les contrôles.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 75 - N° 5-6

P. 268 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Régulation du gène de la LPL par les miRNA : interaction du miR-29 avec des polymorphismes de la région 3?UTR étroitement associés à la triglycéridémie
  • C. Caussy, S. Charrière, M. Di Filippo, E. Lefai, V. Euthine, M. Delay, S. Rome, P. Moulin, C. Marçais
| Article suivant Article suivant
  • Efficacité et sécurité de la thérapie par pompe à insuline au cours du diabète de type 2 (DT2) : l’étude OPT2MISE
  • Y. Reznik, O. Cohen, R. Aronson, I. Conget, S. Runzis, J. Castaneda, S. Lee

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.