Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Rôle de Foxl2 dans la maturation et la fonction utérine - 11/10/14

Doi : 10.1016/j.ando.2014.07.064 
B. Bellessort a, , A. Bachelot b : Dr, M. Le Cardinal a, M. Treier c : Pr, G. Levi a : Pr
a MNHN, CNRS, Paris, France 
b Groupe hospitalier Pitié-Salpetrière, Paris, France 
c Université de Cologne, Cologne, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Contexte

Foxl2 est un facteur de transcription forkhead/HNF3 essentiel dans la maturation folliculaire et le maintien de la fonction ovarienne. Des mutations dans le gène codant pour FOXL2 sont responsablesdu syndrome Blépharophimosis, ptosis, épicanthus inversus, caractérisé par des malformations des paupières associé, dans certaines formes, à une insuffisance ovarienne précoce. Des données préliminaires ont montré la présence de Foxl2 dans l’utérus chez la souris.

Objectif

Caractérisation de la fonction de Foxl2 dans l’utérus de souris au cours du développement.

Matériel et méthodes

Le profil d’expression de Foxl2 a été réalisé grâce aux souris Foxl2LacZ/+ et par IHC. L’inactivation spécifique de Foxl2 dans l’utérus a été réalisé par croisement des souris invalidée pour Foxl2 avec une lignée porteuse du gène de la recombinase-cre sous le contrôle du promoteur du récepteur à la progestérone.

Résultats

Les souris femelles adultes Foxl2Δ/Δ ;Pgrcre/+ sont infertiles. Dans l’utérus, Foxl2 est observé dès la naissance dans les cellules mésenchymateuses. A maturité, l’expression de Foxl2 persiste dans la couche stromale différenciée, mais plus dans le myomètre. À 6 et 15jours après la naissance, les souris Foxl2Δ/Δ ;Pgrcre/+ présentent une hypertrophie et une désorganisation de la couche myométriale interne et une diminution spectaculaire de la couche stromale. À 25jours, et chez l’adulte, les vaisseaux sanguins de la couche stromale sont anormaux.

Discussion

Nos données suggèrent que Foxl2 a un rôle crucial dans la maturation postnatale du mésenchyme utérin et dans l’implantation et pourrait fournir des pistes pour mieux comprendre certaines pathologies de la réceptivité utérine chez la femme.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 75 - N° 5-6

P. 271 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • R-spondin 2, un acteur de la physiologie ovarienne : recherche de variants dans une cohorte de patientes atteintes d’insuffisance ovarienne primaire
  • S. Barraud, J. Bouilly, V. Bernard, A.C. Hécart, B. Delemer, J. Young, N. Binart
| Article suivant Article suivant
  • Devenir à long terme des patientes ayant une insuffisance ovarienne primaire : une étude longitudinale
  • A. Bachelot, C. Nicolas, S. Gricourt, J. Dulon, J.L. Golmard, P. Touraine

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.