Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Signalisation PKA et SUMOylation : nouvelle hypothèse dans la physiopathologie des dysplasies micronodulaires de la surrénale - 11/10/14

Doi : 10.1016/j.ando.2014.07.074 
T. Dumontet a, , I. Sahut-Barnola a : Dr, B. Ragazzon b : Dr, M. Rizk-Rabin b : Dr, F. Tissier b : Pr, A.-M. Lefrançois-Martinez a : Pr, J. Bertherat b : Pr, P. Val a : Dr, A. Martinez a : Dr
a Génétique reproduction et développement (GReD) , Aubière 
b Institut Cochin, Paris 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Les dysplasies micronodulaires pigmentées du cortex surrénalien (PPNAD) sont des tumeurs endocrines hypersécrétantes observées dans un syndrome héréditaire multi-néoplasique, le complexe de Carney. Ces dysplasies sont associées à des mutations inactivatrices du gène PRKAR1A conduisant à la perte de la sous-unité régulatrice R1α de la PKA, à l’activation constitutive de la kinase et à l’installation de fait, d’un syndrome de Cushing ACTH-indépendant. Toutefois, les mécanismes à l’origine des nodules tumoraux restent inconnus. Un modèle murin de PPNAD, comportant une invalidation du gène Prkar1a ciblée dans le cortex surrénalien (souris AdKO), a permis de révéler les caractéristiques fœtales de ces tumeurs hypersécrétantes. La persistance de caractéristiques fœtales dans la surrénale adulte est un phénotype retrouvé dans les souris Sf-12KR/+, pour lesquelles le facteur de transcription SF-1 est hypoSUMOylé. Cette convergence phénotypique entre les deux modèles met en lumière une possible interaction entre la signalisation PKA et la SUMOylation.

Nous avons montré que la SUMOylation globale des protéines est moindre et que l’expression des gènes de la SUMOylation est modifiée en réponse à l’activation de la signalisation PKA, in vivo dans la surrénale murine et dans des cultures cellulaires corticosurrénaliennes humaines et murines. De même, une hypoSUMOylation est retrouvée aux niveaux des nodules tumoraux chez des patients atteints de PPNAD. D’autres analyses sont en cours pour évaluer l’impact de la signalisation PKA sur le degré de SUMOylation de SF-1 et pour identifier les lignages cellulaires fœtaux à l’origine de cette dysplasie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 75 - N° 5-6

P. 275 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Étude de la fonction du gène ARMC5 (Armadillo Repeat Containing 5) impliqué dans l’hyperplasie macronodulaire bilatérale des surrénales
  • L. Drougat, S. Espiard, S. Rodriguez, M. Rizk-Rabin, B. Ragazzon, J. Bertherat
| Article suivant Article suivant
  • L’affinité de liaison de la « sex hormone-binding globulin » (SHBG) pour la testostérone dépend de sa concentration
  • L. Heinrich-Balard, W. Zeinyeh, H. Déchaud, P. Rivory, A. Roux, M. Pugeat, R. Cohen

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.