Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Hypophysite induite par l’Ipilimumab : une série de 6 cas - 11/10/14

Doi : 10.1016/j.ando.2014.07.845 
C. Luyton a,  : Dr, L. Thomas b : Pr, C. Thivolet a : Pr
a Hospices Civils de Lyon, Service d’endocrinologie-diabétologie-maladie de la nutrition, Centre Hospitalier Lyon Sud, Lyon 
b Hospices Civils de Lyon, Service de dermatologie, Centre Hospitalier Lyon Sud, Lyon 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectif

Présentation d’une série de cas d’hypophysite auto-immune induite par l’ipilimumab.

Matériel et méthodes

Nous analysons la présentation clinique, la prise en charge et l’évolution d’une série de patients atteints d’hypophysite auto-immune alors qu’ils sont traités par ipilimumab dans le cadre d’un mélanome métastatique.

Résultats

Nous présentons six patients présentant une hypophysite auto-immune induite par l’ipilimumab. L’ipilimumab est un anticorps monoclonal anti-CTLA-4 (Cytotoxic T-lymphocyte Antigen-4), utilisé dans le traitement des mélanomes métastasiques. Les anti-CTLA-4 améliorent la co-stimulation des lymphocytes T-cytotoxiques entrainant leur prolifération et induisant une action anti-tumorale. Mais ce traitement stimulant l’immunité induit des pathologies auto-immunes et notamment des hypophysites, augmentant brutalement l’incidence de cette pathologie rare. Notre série est composée de 6 hommes, chez une pathologie atteignant habituellement des femmes, de 54 à 75ans présentant une hypophysite auto-immune entre 4 à 20semaines après l’introduction de l’ipilimumab. Tous les patients avaient au moins deux axes antéhypophysaires déficitaires : tous avaient un déficit corticotrope, 5 des 6 patients un déficit thyréotrope, 4 patients un déficit gonadotrope, 2 un déficit somatotrope, seulement 1 une hyperprolactininémie et aucun diabète insipide. Le traitement par une corticothérapie forte dose a permis une récupération de 4 des 5 patients avec déficits thyréotropes, 1/6 patient avec déficits corticotropes, de 3/4 patients avec déficits gonadotropes et de l’ensemble des déficits somatotropes.

Discussion

Nos résultats incitent à la vigilance des signes d’insuffisance antéhypophysaire et à la surveillance des fonctions hypophysaires sous ipilimumab. Un traitement précoce permet une récupération partielle des axes hypophysaires.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 75 - N° 5-6

P. 282 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • LHX4 et déficit hypophysaire congénital : nouveaux variants, nouveau phénotype, nouvelle surveillance
  • C. Rochette, N. Jullien, A. Saveanu, R. Reynaud, A. Barlier, A. Enjalbert, T. Brue, F. Castinetti
| Article suivant Article suivant
  • Apport du séquençage nouvelle génération pour le diagnostic moléculaire des hypogonadismes hypogonadotropes congénitaux
  • J. Bouligand, B. Francou, D. Imanci, F. Nadal, J. Young, A. Guiochon-Mantel

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.