Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Prédiction de la réponse au pasiréotide en fonction de l’expression du sous-type 5 du récepteur à la somastostatine - 11/10/14

Doi : 10.1016/j.ando.2014.07.099 
C. Sharon a,  : Dr, A. Vasiljevic b : Dr, F. Borson-Chazot a : Pr, E. Jouanneau c : Pr, G. Raverot a : Pr
a Fédération d’endocrinologie du Pole Est, Groupement Hospitalier Est, CHU Lyon, Bron 
b Service d’Anatomie et de Cytologie Pathologiques, Groupement Hospitalier Est, CHU Lyon, Bron 
c Service de Neurochirurgie A, Hôpital Neurologique Pierre Wertheimer, Groupement Hospitalier Est, CHU Lyon, Bron 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

Le pasiréotide, nouvel analogue de la somatostatine, a un profil d’action inédit en raison de son affinité in vitro pour les sous-types 2 et 5 du récepteur à la somastostatine (SSTR2 et SSTR5).

Objectif

Étudier la corrélation entre l’expression de SSTR5 et la réponse thérapeutique sous pasiréotide chez des patients atteints d’acromégalie, de maladie de Cushing et de prolactinome.

Matériel et méthodes

Analyse rétrospective de l’expression de SSTR5 par immuno-histochimie (Anticorps SSTR5, clone UMB-4) chez 9 patients opérés d’un adénome hypophysaire (GH, n=3 ; Prl, n=3 ; ACTH, n=3) résistant au traitement conventionnel et traités par pasiréotide (SC ou LP) pendant au moins 3 mois.

Résultats

SSTR5 est exprimé significativement chez 3/3 GH, 2/3 ACTH et 1/3 Prl. Tous les adénomes exprimant SSTR5 ont répondu au traitement avec une réduction de la sécrétion d’IGF1 de 45 %, du Cortisol Libre Urinaire de 24h de 42 % et une normalisation de la prolactine pour les adénomes à GH, ACTH et Prl, respectivement. Une normalisation du bilan à 6mois de traitement a été observée chez 5/6 adénomes exprimant SSTR5. L’apparition d’une hyperglycémie ou une décompensation de diabète est survenue dans 66 % des cas, une cytolyse hépatique modérée dans 30 %. Aucune réponse thérapeutique n’a été observée lorsque l’expression de SSTR5 était négative.

Conclusion

L’expression de SSTR5 par immuno-histochimie permettrait de sélectionner les adénomes hypophysaires sensibles au pasiréotide.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 75 - N° 5-6

P. 288 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Le contrôle de l’acromégalie s’est amélioré en France au cours des 15 dernières années. Données du Registre Français de l’Acromégalie
  • L. Maione, B. Delemer, P. Chanson
| Article suivant Article suivant
  • SAGIT© : un nouvel outil d’évaluation clinique complet pour la prise en charge de l’acromégalie
  • P. Chanson, A. Giustina, J.S. Bevan, M.D. Bronstein, F.F. Casanueva, S. Petersenn, X.M. Truong Thanh, C. Massien, C. Dias Barbosa, I. Guillemin, B. Arnould, S. Melmed

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.