Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Paragangliomes carotidiens : une attitude thérapeutique à définir - 11/10/14

Doi : 10.1016/j.ando.2014.07.127 
A. Buffet, Dr a, , S. Vergez, Pr b, C. Cognard, Pr c, M. Rives, Dr d, D. Vezzosi, Dr a, A. Bennet, Dr a, P. Caron, Pr a
a Service d’endocrinologie, maladie métabolique, hôpital Larrey CHU Toulouse, Toulouse, France 
b Service d’ORL, hôpital Larrey, CHU Toulouse, Toulouse, France 
c Service de neuroradiologie, hôpital Purpan CHU Toulouse, Toulouse, France 
d Institut Claudius-Regaud, Toulouse, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Contexte

Les paragangliomes carotidiens (PGLc) sont les paragangliomes cervicaux les plus fréquents. Toutefois, il n’y a pas à l’heure actuelle d’attitude thérapeutique consensuelle et aucune étude n’a comparé les différentes modalités thérapeutiques.

Patients et méthode

Il s’agit d’une étude rétrospective sur 23 patients (46,6ans (16–81)) porteurs de 28 PGLc pris en charge au CHU de Toulouse de 1983 à 2013.

Résultats

Au total, 40 % des patients avaient des PGL multiples et 4 patients avaient un PGLc métastatique. Une forme familiale a été mise en évidence chez 16 patients. Un seul patient avait un PGLc sécrétant.

Sept patients ont été surveillés initialement, et la taille des PGLc est restée stable chez cinq d’entre eux (temps de surveillance : 3,9ans (1–19)). Une évolutivité a été mise en évidence chez les deux patients qui avaient les PGLc les plus volumineux, qui a nécessité une radiothérapie pour l’un et une chirurgie pour l’autre.

Treize patients, qui avait les PGLc les plus volumineux, ont été opéré et parmi eux 7 patients ont eut des séquelles neurologiques postopératoires. Deux patients ont eu une radiothérapie et la taille de leur PGLc est stable depuis 2 et 5ans respectivement. Un de ces patients avait un PGLc sécrétant dont la sécrétion a été contrôlée par la radiothérapie. Les autres patients ont eu soit une embolisation suivi d’une chirurgie soit de l’octreotide marqué.

Conclusion

La place relative des différentes thérapeutiques reste à définir chez les patients ayant des PGLc.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 75 - N° 5-6

P. 304 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Signature moléculaire de résistance des cancers du sein RE+ aux traitements anti-estrogéniques – résultats préliminaires
  • L. Gamba, P. Vilquin, M. Jarlier, P. Rouanet, T. Maudelonde
| Article suivant Article suivant
  • Le cancer thyroïdien papillaire familial (FNMTC) : études cliniques et génétiques chez 8 familles
  • H. Valdes Socin, A. Daly, C. Burlacu, M. Chavez, E. Castermans, V. Dideberg, E. Hamoir, C. Bisogni, D. Betea, V. Bours, A. Beckers

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.