Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Étude de 8 SNPs des gènes de la voie mitochondriale d’apoptose chez des patients Tunisiens atteints de diabète mitochondrial - 11/10/14

Doi : 10.1016/j.ando.2014.07.135 
M. Tabebi , I. Hadj Sallem : Dr, N. Mezghani : Dr, F. Fakhfakh : Pr, L. Keskes : Pr
 Laboratoire de Génétique Moléculaire Humaine, Faculté de Médecine de Sfax, Sfax, Tunisie 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Le diabète mitochondrial est une maladie mitochondriale qui touche le pancréas suite à un déficit génétique au niveau de la chaîne respiratoire mitochondriale. L’altération des aspects morphologiques et fonctionnels des mitochondries donne naissance à l’apoptose. Au total, 43 patients atteints par le diabète mitochondrial et 100 patients sains sont récrutés. Des analyses immuno-histochimiques sont effectuées sur des coupes de biopsies musculaires en vue de mettre en évidence le dysfonctionnement de la chaîne respiratoire et l’aspect apoptotique. Puis, une étude de l’impact potentiel de 8 SNPs, situés au niveau des gènes de la voie intrinsèque de l’apoptose, est effectuée moyennant des techniques de PCR/PIRA et le séquençage automatique Une perte d’activité (COX) est observée mais avec la préservation de l’activité (SDH). De plus, un déséquilibre membranaire entre les protéines apoptotiques est détecté, en faveur des pro-apoptotiques, conduisant à une apoptose, caractérisée par une dégradation de l’ADN confirmé par la technique TUNEL. Étant donné l’aspect apoptotique détecté dans les fibres musculaires, un génotypage de 8 SNPs des gènes impliqués dans la voie mitochondriale de l’apoptose, est effectué (rs1042522, rs17878362 et rs1625895 pour p53, rs2279115 et rs4987853 pour Bcl2 et rs4645878, rs1805419 et rs704243 pour Bax), suivie d’une analyse des haplotypes qui a permis l’identification des haplotypes sévères (GinsA (OR, 5.632 ; p=1.07×10−8) pour p53 ; CG (OR, 2.784 ; p=0.002) pour Bcl2 et AGA (OR, 2.356 ; p=0.030), pour Bax). Ces haplotypes sont associés à un état syndromique du diabète observé chez nos patients qui peut être du à la présence de l’apoptose.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 75 - N° 5-6

P. 307 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Profil d’expression des mucines sous l’effet de l’exenatide sur une lignée de cellules canalaires pancréatiques humaines
  • K. Benomar, L. Coppin, N. Jouy, E. Creme, I. Vanseuningen, E. Leteurtre, M.C. Vantyghem, J. Kerr-Conte, P. Pigny
| Article suivant Article suivant
  • Efficacité et tolérance du liraglutide dans le diabète de type 2 – résultats finaux d’EVIDENCE® : une étude prospective post-inscription avec 2 ans de suivi
  • P. Gourdy, A. Penfornis, G. Charpentier, S. Madani, L. Martinez, E. Eschwège, J.F. Gautier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.