Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Décompensation du diabète au cours du mois de Ramadan - 11/10/14

Doi : 10.1016/j.ando.2014.07.138 
A. Taheri, A. Chadli, S. Elaziz, A. Faroqi  : Dr
 Service D’endocrinologie, Diabetologie Et Maladies Metaboliques Du Chu Ibn Rochd De Casablanca, Casablanca 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

Le patient diabétique s’expose au mois de Ramadan à des complications métaboliques aiguës. Malgré cela, le malade jeûne sans concertation avec son médecin traitant.

Objectif

Déterminer la fréquence, la cause et le type des complications aiguës chez les patients diabétiques qui jeûnent au cours du mois de Ramadan.

Patients et méthodes

Étude prospective incluant les patients diabétiques admis pour des complications aiguës lors du mois de Ramadan 2013.

Résultats

Durant le mois de Ramadan, 57 patients ont été admis aux urgences pour des complications aiguës du diabète, dont 26 patients avaient jeûné (45,6 %). Les complications métaboliques retrouvées étaient : l’hypoglycémie grave (9 %), l’acidocétose (9 %), alors que la cétose (45 %) et l’hyperglycémie (37 %) étaient plus fréquentes. La principale cause était l’arrêt du traitement objectivé chez 19 patients, la diminution des doses ou la mauvaise observance thérapeutique chez 7 cas. Parmi ces patients qui jeûnent, 55 % étaient des jeunes diabétiques de type 1 avec une moyenne d’âge de 20ans et 45 % des diabétiques de type 2 avec une moyenne d’âge de 65ans. Le recours à l’hospitalisation était nécessaire chez 21 cas (80 %) dont 5 patients étaient admis en réanimation.

Discussion

Selon ces résultats, le jeûne du mois de Ramadan expose le diabétique à des complications aiguës nécessitant l’hospitalisation, notamment les cétoses et les hyperglycémies et qui sont souvent dus à un arrêt du traitement. D’où l’intérêt de sensibiliser et le diabétique et le praticien de l’importance d’une consultation pré-Ramadan.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 75 - N° 5-6

P. 308 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Efficacité du liraglutide, un analogue du GLP-1 en substitution d’un inhibiteur de la dipeptidyl peptidase-4 (iDPP-4), chez des patients diabétiques de type 2 : résultats d’EVIDENCE®
  • G. Charpentier, L. Martinez, E. Eschwège, S. Madani, A. Penfornis, P. Gourdy, J.F. Gautier
| Article suivant Article suivant
  • Le profil psychologique A de Bortner serait protecteur de l’inflammation dans le diabète de type 2. Étude chez 603 patients diabétiques
  • B. Vergès, J.C. Chauvet-Gélinier, J.M. Petit, B. Trojak, M.C. Brindisi, B. Bouillet, C. Grillet, I. Robin, C. Allard, G. Vaillant, B. Bonin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.