Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Dose de glucose nécessaire par voie intraveineuse pour traiter une hypoglycémie sévère : expérience du SMUR de Gonesse - 11/10/14

Doi : 10.1016/j.ando.2014.07.143 
C. Cohen a,  : Dr, M. Fysekidis b : Dr, C. Etiennar a : Dr, L. Ginoux a : Dr, R. Cohen c : Dr, J.L. Sebbah a : Dr, P. Lakhnati a : Dr
a SMUR, Centre hospitalier de Gonesse, Gonesse 
b Endocrinologie, Hôpital Avicenne, Bobigny, Bobigny 
c Endocrinologie, Hôpital Delafontaine, St Denis, St Denis 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

L’hypoglycémie sévère est définie par une hypoglycémie nécessitant l’aide d’un tiers. Si on sait qu’en cas d’hypoglycémie simple il faut prendre 3 sucres=15g, il n’y a pas de donnée dans la littérature sur la dose de sucre à donner dans de telles situations. Nous avons de manière rétrospective analysé les rapports informatisés d’intervention du SMUR de Gonesse lors de prise en charge d’hypoglycémies. Notre objectif primaire était de connaître la dose de glucose donnée. Notre objectif secondaire était de connaître les paramètres intervenant dans ce choix et la réponse à ce traitement. Entre avril 2012 et décembre 2013, 148 dossiers ont été analysés. Les 104 dossiers (78 patients) inclus dans l’analyse finale concernaient 29 femmes, âge moyen 61±19ans. La durée des symptômes à l’arrivée était inconnue dans la majorité des cas. La glycémie moyenne à l’arrivée était de 0,46g/L et de 1,21g/L au départ du SMUR. La dose moyenne de sucre était de 18g (extrêmes 6 à 69) au cours de l’intervention (1er inj=7, 2e inj.=6, 3e inj=5). Le délai moyen de l’intervention était de 55min. La dose administrée était corrélée à la durée de l’intervention (β=–0,267, p=0,005) et inversement corrélée au score de Glasgow (β=0,308, p=0,001). De ce travail, il nous apparaît souhaitable de commencer par une injection de G30 % de 60mL=18g. Il reste à déterminer si une seule injection ou deux injections sont préférables.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 75 - N° 5-6

P. 310 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Analyse de la prévalence et détermination des facteurs prédictifs de survenue et d’évolution de la dénutrition dans une population consécutivement hospitalisée en diabétologie pour plaie de pied
  • F. Feron, A. Hartemann, O. Bourron, A. Dierick-Gallet, C. Michaux, G. Ha Van, M. Dos Santos, M. Baudot, G. Devaux, F. Larceneux, F. Andreelli
| Article suivant Article suivant
  • Le liraglutide en monothérapie apporte un meilleur contrôle de la glycémie post-prandiale (GPP) après les trois repas quotidiens en comparaison à un sulfamide hypoglycémiant en monothérapie
  • A. Bouzidi, A. Garber, T. Bailey, E.Q. Bergan, M. Donsmark, B. Bode

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.