Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Le liraglutide en monothérapie apporte un meilleur contrôle de la glycémie post-prandiale (GPP) après les trois repas quotidiens en comparaison à un sulfamide hypoglycémiant en monothérapie - 11/10/14

Doi : 10.1016/j.ando.2014.07.144 
A. Bouzidi a,  : Dr, A. Garber b : Pr, T. Bailey c : Dr, E.Q. Bergan d : Dr, M. Donsmark d : Dr, B. Bode e : Dr
a Novo Nordisk, La Défense 
b Baylor College of Medicine, Houston 
c AMCR Institute, Escondido 
d Novo Nordisk, Soborg 
e Atlanta Diabetes Associates, Atlanta 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectif

Comparer les effets du liraglutide sur la glycémie post-prandiale (GPP) des trois repas journaliers vs un sulfamide hypoglycémiant (SH) chez des patients diabétiques de type 2 (DT2).

Patients et méthodes

LEAD-3 est un essai clinique comparant 2 monothérapies : liraglutide en une fois par jour aux 2 dosages (1,2mg [n=251], 1,8mg [n=247]), et glimépiride 8mg (n=248). Une analyse post-hoc a comparé les GPP à l’inclusion et à 28 semaines.

Résultats

Après 28 semaines, la proportion des patients avec une GPP<1,80g/L (GPP cible) pour les 3 repas était plus élevée pour les groupes liraglutide 1,2mg (44 %) et 1,8mg (62 %) vs SH (32 %). Les probabilités d’avoir une GPP<1,80g/L étaient significativement plus importantes sous liraglutide 1,2mg et 1,8mg (odds ratio respectifs vs SH : 1,67 ; 3,42). La probabilité d’atteindre la GPP cible après chaque repas était également plus élevée sous liraglutide 1,8mg et 1,2mg (pour les deux groupes p<0,05 vs SH). Enfin, la proportion de périodes de 20h passées sous la GPP cible a significativement augmenté par rapport à l’inclusion (∼50 %) sous liraglutide 1,2mg (77,7 %) et 1,8mg (85,4 %) vs SH (65,5 %).

Conclusion

En monothérapie, le liraglutide apporte un meilleur contrôle de la GPP vs. SH après chaque repas, et sur l’ensemble des 3 repas. Le liraglutide offre ainsi une couverture efficace de la GPP tout au long de la journée, avec 80 % du temps passé sous la GPP cible.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 75 - N° 5-6

P. 310 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Dose de glucose nécessaire par voie intraveineuse pour traiter une hypoglycémie sévère : expérience du SMUR de Gonesse
  • C. Cohen, M. Fysekidis, C. Etiennar, L. Ginoux, R. Cohen, J.L. Sebbah, P. Lakhnati
| Article suivant Article suivant
  • Évaluation médico-économique à court et à long terme de l’initiation d’un traitement par l’insuline détemir chez des patients insulino-naïfs atteints de diabète de type 2
  • S. Madani, P. Home, G. González Gálvez, R. Malek, E. Hammerby, A. Nikolajsen, O. Henriksen

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.