Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Évaluation de la peroxydation lipidique chez les diabétiques de type 2 obèses - 11/10/14

Doi : 10.1016/j.ando.2014.07.147 
S.A. Hamma a,  : Pr, N. Nouri b : Pr, I. Fergani a : Dr, A. Lakehal c : Dr, N. Abadi a : Pr, C. Benlatreche a : Pr
a Faculté de Médecine, Université 3, Laboratoire de biochimie, CHU Benbadis, Constantine 
b Faculté de Médecine, Université 3, Service d’endocrinologie, CHU Benbadis, Constantine 
c Faculté de Médecine, Université 3, Service d’épidémiologie, CHU Benbadis, Constantine 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

L’hyperglycémie est associée à une augmentation de la peroxydation lipidique qui serait exacerbée par l’accumulation de graisse caractérisant l’état d’obésité. Cette situation contribuerait, à long terme, à l’installation des différents dommages tissulaires inhérents au diabète de type 2. L’objectif de notre étude est d’évaluer la peroxydation lipidique chez les diabétiques de type 2 en fonction de leur état nutritionnel.

Méthodes

La population diabétique recrutée a été répartie en trois groupes sur la base de l’IMC (non obèses, en surpoids et obèses). La peroxydation lipidique a été évaluée par la détermination du malondialdéhyde plasmatique dosé par HPLC.

Résultats

Trois cent neuf diabétiques type 2 (128 hommes, 181 femmes) ont participé à l’étude. Les concentrations plasmatiques du malondialdéhyde étaient significativement plus élevées chez diabétiques obèses comparés à ceux en surpoids : 19,3 [14,4–25,7] μg/L versus 16,5 [10,3–22,7] μg/L ; p<0,01. Il n’y avait pas de différence significative entre ces deux groupes comparés aux diabétiques non obèses. Le malondialdéhyde était corrélé positivement et significativement à la glycémie (r=0,132 ; p<0,05), les triglycérides (r=0,135 ; p<0,05) et l’IMC (r=0,175 ; p<0,01).

Conclusion

L’augmentation du MDA plasmatique témoigne d’une peroxydation lipidique plus prononcée chez les diabétiques obèses. Cette dernière contribuerait à l’exacerbation du stress oxydant, important mécanisme pathogénique des complications du diabète.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 75 - N° 5-6

P. 311 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Bénéfices médico-économiques de l’addition par étape d’insuline asparte au moment des repas comparé au schéma basal bolus d’emblée : extrapolation économique des données de l’étude Full STEP™
  • S. Madani, R. Saunders, J. Lian, W. Valentine, B. Karolicki
| Article suivant Article suivant
  • Diabète et bêta-thalassémie majeure
  • N. Guirat Dhouib, R. Hassouna, M. Ouederni, M. Ben Khaled, A. Haoua, S. Thraya, F. Mellouli, M. Bejaoui

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.