Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Évolution de la tolérance glucidique et du diabète chez les patients traités pour une acromégalie : une étude prospective chez 57 patients - 11/10/14

Doi : 10.1016/j.ando.2014.07.167 
C. Jonas  : Dr, O. Alexopoulou : Dr, D. Maiter : Pr
 Service d’Endocrinologie et Nutrition, Cliniques Universitaires St Luc, Bruxelles 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectifs

Étudier chez 57 patients acromégales (1) l’évolution de la tolérance glucidique en fonction de l’activité de l’acromégalie et du traitement reçu ; (2) les facteurs prédictifs d’une anomalie persistante de la tolérance glucidique après traitement de l’acromégalie.

Méthodes

HbA1c, IGF-I, HGPO et test HOMA réalisés au diagnostic et à la dernière visite (médiane du suivi : 7ans).

Résultats

Au diagnostic de l’acromégalie, 14 patients (25 %) étaient diabétiques, 15 (26 %) avaient une intolérance glucidique (IG) et 28 (49 %) avaient un métabolisme glucidique normal. À la dernière visite, 32 % étaient diabétiques et 26 % avaient une IG. La glycémie à jeun diminuait (médiane : 7,0mg/dL) chez les 20 patients guéris (groupe I), alors qu’elle augmentait chez les 28 patients contrôlés sous traitement médical (groupe II, médiane+2,0mg/Dl ; p<0,05 vs group I) et chez les 9 patients avec maladie active (groupe III, médiane+4,0mg/dL). La perte de fonction β était plus prononcée dans le groupe II (médiane : 88 %) vs groupe I (médiane : 30 % ; p<0,05). L’HbA1c diminuait (moyenne : 1,7 %) chez les patients sous pegvisomant et augmentait chez les patients sous analogues de la somatostatine (SSA) (+0,3 % ; p<0,05).

Conclusions

Plus de 50 % des acromégales ont une IG ou un diabète à distance du diagnostic de l’acromégalie. Les facteurs de risques d’avoir une de ces anomalies sont le groupe de tolérance glucidique au diagnostic de l’acromégalie et la poursuite d’un traitement par SSA. L’amélioration du métabolisme glucidique est principalement observée chez les patients guéris et ceux traités par pegvisomant.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 75 - N° 5-6

P. 318 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Altération de la neurostéroïdogenèse et des fonctions olfactives en réponse à la carence précoce en donneurs de méthyles de ratons nouveaux-nés
  • S. El Chakour El Hajj Chehadeh, N. Dreumont, G. Pourie, J.L. Gueant, B. Leininger
| Article suivant Article suivant
  • Efficacité et tolérance du pegvisomant en pratique réelle : analyse intermédiaire de l’étude ACROstudy France
  • P. Chanson, B. Delemer, T. Brue

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.