Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Syndrome d’apnées du sommeil et diabète sucré : quel lien chez l’acromégale ? - 11/10/14

Doi : 10.1016/j.ando.2014.07.181 
S. Achir  : Pr, M. Semrouni : Pr
 Service d’Endocrinologie, Centre Pierre et Marie Curie, Alger, Algérie 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

Le Syndrome d’apnées du sommeil (SAS) et le diabète sucré sont deux complications fréquentes de l’acromégalie survenant respectivement chez 19 à 87 % et 20 à 50 % des acromégales.

L’objectif

De notre étude est de préciser le lien entre le diabète sucré et le SAS dans cette population.

Patients et méthode

Étude prospective, monoentrique sur une cohorte de 105 acromégales subdivisée en 2 groupes : le groupe G1 (76 évolutifs) et groupe G2 (29 en rémission). Âge moyen est 41,92±10,67 pour G1 et 51,48±10,568 pour G2. Tous ces patients ont bénéficié d’un enregistrement polygraphique ventilatoire (PV) à la recherche d’un SAS ainsi que d’un bilan glucidique complet (HGPO/glycémie, HBA1C)

Résultats

La prévalence des troubles de la glycorégulation dans notre population d’acromégales est de 45,71 %. Après enregistrement polygraphique, la prévalence du SAS est 66,66 % :68,42 %pour G1 et 62,06 % pour G2. Parmi les patients SAS(+), 52,85 % présentent des troubles de la glycorégulation versus 31,42 % SAS(–). Il existe une corrélation entre ces troubles et le SAS mais la différence n’est pas très significative. Ceci se vérifie pour G1 et non pour G2 car population plus âgée. De plus, il existe une différence significative entre les patients SAS(–) et SAS(+) en ce qui concerne les niveaux de l’HbA1c.

Conclusion

Tout acromégale en particulier évolutif et diabétique est prédisposé au SAS et doit bénéficier d’un enregistrement polygraphique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 75 - N° 5-6

P. 322 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Polymorphismes du gène VEGFA chez les femmes Tunisiennes atteintes du syndrome des ovaires polykystiques (SOPK)
  • A. Ben Salem, T. Mahjoub
| Article suivant Article suivant
  • Quel rapport peut-on établir chez le diabétique insulino-dépendant (DT1), entre le syndrome d’apnée du sommeil (SAS) et une atteinte neuropathique ?
  • J.P. Courrèges, E. Ghanassia, A. Iosup, J.F. Thuan, P. Fisher, H. Bonnaure, N. Vigier-Simmore, N. Bastide

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.