Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

L’intervalle QT n’est pas allongé chez les femmes avec des troubles des conduites alimentaires - 11/10/14

Doi : 10.1016/j.ando.2014.07.191 
C. Vaurs  : Dr, A. Rollin : Dr, E. Berard : Dr, M. Valet : Dr, A. Saulnier : Dr, F. Hazane : Dr, P. Maury : Dr, P. Ritz : Pr
 CHU Toulouse, Toulouse, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectif

Les troubles des conduites alimentaires (TCA) sont une cause rare et parfois fatale de l’allongement du QT. Cet allongement du QT n’est pas retrouvé dans toutes les publications. L’objectif de cette étude est de valider si le QT est plus long chez des patientes avec TCA que chez des sujets appariés pour l’âge et le genre.

Patients et méthodes

Cette étude prospective inclut 100 patientes TCA (DSM-IV) et 95 témoins, bénéficiant de mesures anthropométriques et d’un ECG. Les patientes ont également bénéficié d’un ionogramme. Le QT a été corrigé avec la formule de Bazett et par ajustement à la fréquence cardiaque, plus basse chez les patientes TCA.

Résultats

La fréquence cardiaque est significativement plus basse chez les patientes TCA (64±14bpm vs 78±15bpm ; p<0.0001). Le QT mesuré est significativement plus long, mais le QT corrigé (Bazett) est significativement plus court chez les patientes TCA. Aucune patiente n’avait un QTc>480ms. Les patientes (vs les témoins) et la fréquence cardiaque étaient significativement et indépendamment corrélés au QT mesuré. Le QT ajusté pour ces deux variables était significativement inférieur chez les patientes TCA, mais sans pertinence clinique (387 vs 394ms). Le QT mesuré était associé à des concentrations de magnésium, calcium, et albumine basses, mais pas à la kaliémie.

Conclusion

Un QT très allongé est probablement exceptionnel chez les patientes TCA. Le QT corrigé ou ajusté n’est pas cliniquement différent de celui des témoins appariés sur le genre et l’âge.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 75 - N° 5-6

P. 325 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Caractérisation des différents profils d’insulino-sécrétion et d’insulinosensibilité dans les anomalies de la glucorégulation
  • J.F. Brun, E. Raynaud De Mauverger, C. Fédou
| Article suivant Article suivant
  • Absence d’augmentation de la captation du fluorodésoxyglucose objectivée par tomographie par émission de positons dans le Dumping syndrome
  • R. Cohen, M. Fysekidis, J.M. Catheline, G. Bonardel

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.