Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

The uterine and vascular actions of Estetrol delineate a distinctive profile of Estrogen Receptor alpha modulation, uncoupling nuclear and membrane activation - 11/10/14

Doi : 10.1016/j.ando.2014.07.204 
C. Fontaine a,  : Dr, A. Abot a : Dr, M. Buscato a, A. Drougard a : Dr, R. Solinhac a : Dr, C. Knauf a : Pr, G. Flouriot b : Dr, I. Raymond-Letron c : Dr, J. Katzenellenbogen d : Dr, B. Katzenellenbogen d : Dr, G. Greene e : Dr, J.M. Foidart f : Pr, P. Gourdy a : Pr, J.F. Arnal a : Pr
a INSERM 1048, Toulouse 
b INSERM 1085, Rennes 
c Ecole vétérinaire de Toulouse, Toulouse 
d University of Illinois, Urbana, Chicago 
e University of Chicago, Chicago 
f Université de Liège, Liège 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Context

Estetrol (E4) is an estrogen produced by the human fetal liver only during pregnancy. A recent clinical phase II study evaluating its contraceptive properties revealed that E4 did not change the levels of hepatic-derived proteins, including coagulation factors. Thus, at variance to classically used estrogens, it might not increase thrombo-embolic events. The molecular mechanism of action of E4 is essentially unknown, and the goal of this study was to define the nuclear/transcriptional actions versus the membrane/rapid actions in comparison to E2.

Results

In this study, we show that E4 is less potent than E2 to activate estrogen receptor alpha (ERα), but a high dose is able to modulate the transcriptional activity of ERα in the uterus, the proliferation of endometrial epithelium and to prevent atheroma. In contrast, E4 was not only devoid of effects on endothelial healing and NO production, but it antagonized these E2 effects that are purely membrane ERα-dependent.

Conclusion

Thus, E4 appears not only as less potent estrogen than E2 but behaves as a natural Selective ER Modulator, and its spectrum of action as safe oral contraceptive or hormonal treatment of menopause should now be considered.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 75 - N° 5-6

P. 329 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Syndrome de Noonan à révélation tardive
  • H. Marmouch, Z. Fekih, A. Ben Abdelkrim, S. Chatti, H. Sayadi, I. Khochtali
| Article suivant Article suivant
  • Hyperstimulation ovarienne spontanée sur un adénome hypophysaire
  • P. Lugassy, A. Kattini, B. Decoudier, A. Fevre, C. Hoeffel, D. Marot, B. Delemer

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.