Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Évaluation des performances d’une nouvelle trousse de dosage de l’hormone anti-Müllerienne (AMH) comparée aux trousses actuelles - 11/10/14

Doi : 10.1016/j.ando.2014.07.207 
I. Plotton a,  : Dr, M.F. Martin b, Y. Morel a : Pr
a Hormonologie, Endocrinologie Moléculaire et Maladies Rares Hospices Civils de Lyon, Bron, France 
b Hormonologie Hospices Civils de Lyon, Bron, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

L’AMH s’avère un dosage indispensable dans l’évaluation de la fonction testiculaire chez le garçon prépubère et de la réserve ovarienne chez la femme. Différentes publications récentes signalent de grandes disparités entre les trousses d’AMH, liées à un manque de standardisation et à la nature des prélèvements (Plotton et al, 2012).

Objectif

Evaluer la nouvelle trousse d’AnshLab® avec celle de Beckman Coulter AMH® (GenII) et continuer à utiliser nos normes, en particulier celles de notre étude longitudinale d’une cohorte de 110 garçons utilisant les trousses GenII et Beckman Immunotech (Plotton et al., 2009, 2012). Si le prélèvement était sur EDTA, peu de différences étaient notées entre ces 2 trousses.

Matériel et méthodes

Soixante-quatres patients enregistrés consécutivement au laboratoire (ayant un prélèvement sur tube EDTA et tube sec) ont été évalués avec les trousses GenII (EDTA) et AnshLab (EDTA et tube sec).

Résultats

Entre GenII et AnshLab, la limite de sensibilité est comparable. Les corrélations de GenII avec AnshLab (EDTA) et GenII avec AnshLab (tube sec) retrouvent un R2 respectivement à 0,96 et 0,93. Les valeurs absolues sont respectivement plus hautes de 38 % avec AnsLab (EDTA) et de 10 % avec AnsLab (tube sec) que celles avec GenII.

Discussion

Ces résultats préliminaires montrent une assez bonne corrélation entre GenII et AnshLab. Les valeurs absolues de l’AMH prélevées sur tube sec sont assez proches des valeurs obtenues avec GenII. Des études complémentaires s’avèrent nécessaires pour confirmer ces résultats et valider les valeurs de références utilisées en pédiatrie comme en médecine de la reproduction.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 75 - N° 5-6

P. 330 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Localisation génitale de la brucellose
  • F. Smaoui, M. Koubaa, B. Hammami, F. Mnif, C. Marrakchi, K. Sellali, M. Abid, M. Ben Jemaa
| Article suivant Article suivant
  • Le retard pubertaire chez le garçon : à propos de 154 cas
  • H. Zellagui, N. Kalafate, I. Bekkaye, S. Fedala, F. Chentli

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.