Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Peut-on faire un diagnostic erroné d’hypothyroïdie fruste selon l’automate utilisé pour le dosage de TSH ? - 11/10/14

Doi : 10.1016/j.ando.2014.07.237 
M. Samarcq a,  : Dr, C. Massart b : Dr, F. Galland a : Dr, J.Y. Poirier a : Dr
a CHU Rennes, service endocrinologie, Rennes, France 
b CHU Rennes, Unité fonctionnelle d’ Hormonologie ; Centre d’Investigation Clinique, Inserm 0203, Université de Rennes 1, Rennes, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectif

Vérifier si le diagnostic d’hypothyroïdie fruste avec le dosage de TSH sur l’automate Cobas® (Roche Diagnostics ; N : 0,27–4,2mUI/L) est confirmé avec une autre méthode de dosage.

Patients et méthodes

Entre juin 2013 et mars 2014, 125 patients (âgés de 18 à 70ans) sans pathologie thyroïdienne, présentaient une thyroxine libre normale et des valeurs de TSH élevées variant de 4,3 à 5,5mUI/L avec le Cobas® (norme haute du fournisseur :4,2mUI/L). Sur le même échantillon, la TSH a été redosée sur l’Advia-Centaur® (Siemens Healthcare Diagnostics) dont les normes de référence (0,4–4mUI/L) avaient été établies au laboratoire.

Résultats

Les valeurs de TSH dosée sur l’Advia-Centaur® sont significativement moins élevées (3,95mUI/L±0,43) que celles obtenues sur le Cobas® (4,66 mUI/L±0,34) (Régression de Deming). Soixante-seize patients (60,8 %) présentent une valeur TSH normale avec l’Advia-Centaur®. Un biais moyen positif de 0,71mUI/L est trouvé avec le Cobas® quand sont comparées les deux techniques (méthode de Bland-Altman). Ces différences persistent si on exclut les 13 patients porteurs d’Anticorps anti-Thyroperoxydase.

Discussion

L’automate Cobas® de Roche surestime la TSH chez certains patients. Cela peut conduire à porter un diagnostic erroné d’hypothyroïdie fruste surtout en l’absence d’auto-immunité. Les causes restent à déterminer (interférence avec des anticoprs anti-ruthénium ? normes du fabriquant inadaptée à la population bretonne ?). De nouvelles normes de référence établies selon les recommandations publiées [1] s’imposent pour la TSH dosée sur le Cobas® (étude en cours).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 75 - N° 5-6

P. 341 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Étude génétique du Syndrome d’Allgrove dans la région du Maghreb : histoire de mutation majoritaire et effet fondateur
  • F. Kallabi, L. Boudjella, A. Tebaibia, H. Kamoun
| Article suivant Article suivant
  • Les personnes souffrant de troubles de la thyroïde attendent un partenariat et une écoute de leurs symptômes de la part de leur médecin
  • B. Bartès, M. Londres

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.