Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Traitement par Forstéo® d’une hypoparathyroïdie post-chirurgicale résistante au traitement médical conventionnel - 11/10/14

Doi : 10.1016/j.ando.2014.07.250 
L. Hergott  : Dr, L. Meillet : Dr, A.S. Arbey : Dr, A. Bounaga, N. Kattan, F. Schillo : Dr, A. Penfornis : Pr
 Service de diabéto-endocrinologie CHU J.-Minjoz, Besançon, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Nous rapportons le cas d’une patiente adressée pour prise en charge d’une hypoparathyroïdie sévère post-thyroïdectomie totale résistante au traitement vitamino-calcique habituel. Mme R, adressée en janvier 2012 pour hypocalcémie sévère avec calcémie corrigée à 1,27mmol/L (2,15–2,57), présente des crampes, des paresthésies et des troubles de la marche ; ainsi que des diarrhées chroniques. Antécédent de thyroïdectomie totale pour goitre multi-hétéronodulaire en 2011. Le bilan retrouve : phosphatémie : 1,33mmol/L (0,71–1,21), calcium ionisé : 0,67mmol/L (1,15–1,35), calciurie des 24h : 26mg/24h (100–300), magnésémie normale, PTH : 6pg/mL et vitamine D : 12ng/mL. Introduction de Alfacalcidol (Un-alfa®) et calcium augmentés progressivement jusqu’à respectivement 5μg et 3g par jour, sans amélioration clinique, calcémies et calciuries restant basses respectivement en moyenne à 1,50mmol/L et 30mg/24h. Bilan de malabsorption négatif. Essai de traitement par Alfacalcidol en injection sous-cutanée sans plus de succès avec calcémie entre 1,50 et 1,60mmol/L. Devant des publications récentes et après obtention d’une dérogation par la CNAM, essai de traitement par tériparatide (Forstéo®) en injection sous-cutanée 2 fois par jour permettant une normalisation en trois semaines de la calcémie corrigée (2,30mmol/L) avec interruption complète de Un-alfa et Calcidose après un mois. Le tériparatide représente la séquence active (1–34) de la parathormone humaine endogène utilisée dans le traitement de l’ostéoporose et qui semble une bonne alternative dans le traitement des hypoparathyroïdies secondaires sévères résistantes.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 75 - N° 5-6

P. 345-346 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Tumeur brune du maxillaire supérieur révélant une hyperparathyroïdie primaire associée à un carcinome papillaire de la thyroïde
  • M. Boudissa, L. Tahri, M. Semrouni
| Article suivant Article suivant
  • Incidentalome parathyroïdien non fonctionnel : une entité rare
  • A. Moumen, A. Meftah, A. Opoko, H. El Jadi, A. El Masmoudi, S. Chekdoufi, A.A. Guerboub, S. El Moussaoui, G. Belmejdoub

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.