Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Aspects diagnostiques et thérapeutiques des hyperparathyroïdies primaires: une série de 15 cas - 11/10/14

Doi : 10.1016/j.ando.2014.07.260 
H. El Jadi  : Dr, A.A. Guerboub : Dr, A. Meftah : Dr, A. Moumen : Dr, K. Rifai : Dr, S. Sellay : Dr, S. Ech-Cherif Elkettani : Dr, A. Elmasmoudi : Dr, S. Elmoussaoui : Dr, G. Belmejdoub : Pr
 Service d’endocrinologie, hôpital militaire d’instruction mohamed V, Rabat 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectif

Étudier les caractéristiques diagnostiques et thérapeutiques de l’hyperparathyroïdie primitive (HPP).

Matériel d’étude

Étude rétrospective de 15 cas d’HPP hospitalisés au service d’Endocrinologie de l’Hôpital Militaire, Rabat, Maroc.

Résultats

Notre série comporte un homme et 14 femmes. La médiane d’âge est de 54ans [51–61]. L’HPP est découverte suite à des signes ostéo-articulaires chez 9 patients, signes généraux chez 3 patients, épigastralgie chez 1 patient, syndrome polyuropolydypsique chez 1 patient. La découverte fortuite d’une hypercalcémie chez 5 patients. à calcémie corrigée médiane est de 113mg/mL [107–114], la parathormonémie médiane est de 170pg/mL [127–270], la calciurie de 24h médiane 274,5 [139,5–510,75]. Tous nos patients ont bénéficié d’une échographie cervicale et d’une scintigraphie au MIBI, la TDM cervicale à été réalisée chez 10 patients. Le retentissement de l’HPP est: une ostéopénie (6 patients), une ostéoporose (6 patients) et une insuffisance rénale (2 patients). Onze patients ont subit un traitement chirurgical (cervicotomie classique), 4 patients ont été mis sous traitement médical. Le type histologique le plus fréquent est l’adénome parathyroïdien unique (10 patients), un cas d’adénomes parathyroïdiens multiples, un cas d’hyperplasie parathyroïdienne, un cas d’adénocarcinome et un cas d’adénome parathyroïdien ectopique intra médiastinal.

Un seul cas rentre dans le cadre d’une néoplasie endocrinienne multiple 1.

Discussion

Notre étude:–confirme la prédominance féminine de l’HPP;–montre l’intérêt du dépistage des formes asymptomatiques;–souligne l’absence de la parathyroïdectomie mini-invasive, qui prend une place dans la prise en charge de l’HPP.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 75 - N° 5-6

P. 348 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Hypocalcémie symptomatique secondaire à un traitement par Inhibiteurs de pompe à protons
  • S. Dubreuil, C. Hawken, I. Delcourt, G. Fradet
| Article suivant Article suivant
  • Hyperparathyroïdie primitive : un mode de découverte inhabituel
  • A.A. Taheri, A. Chadli, S. Elaziz, A. Faroqi

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.