Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Hyperparathyroïdie primaire révélée par une tumeur brune du maxillaire: à propos d’un cas - 11/10/14

Doi : 10.1016/j.ando.2014.07.262 
M. Amar Setti  : Dr, I. Chenak : Dr, M. Kherroubi : Dr
 HMRUOran, Oran 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

La tumeur brune est une entité exceptionnelle. C’est une lésion rare, pseudo tumorale associée à l’hyperparathyroïdie, qu’elle soit primitive ou secondaire. Elle est le résultat direct de l’action de la parathormone sur l’os. Elle est secondaire, dans la majorité des cas, à une hyperparathyroïdie primaire qui résulte dans plus de 80 % des cas d’un adénome parathyroïdien. Elle est rapportée chez 4,5 % des patients avec une hyperparathyroïdie primaire et 1,5 à 1,7 % de ceux avec une hyperparathyroïdie secondaire. La tumeur brune peut affecter tout le squelette osseux. L’atteinte maxillo-mandibulaire demeure inhabituelle. En effet, elle se manifeste par une tuméfaction jugale progressive, douloureuse. Histologiquement, elle fait partie des lésions à cellules géantes des maxillaires. Par conséquent. Le diagnostic repose sur l’association des signes cliniques, radiologiques et biologiques. Le traitement est celui de la cause. Nous rapportons le cas d’une patiente âgée de 43ans, aux antécédents pathologiques de troubles de comportements, adressée au service de chirurgie maxillo-faciale pour une tumeur du maxillaire supérieur, dont l’étude histologique d’une biopsie est revenue en faveur d’une tumeur osseuse à cellules géantes ostéoclastiques, le diagnostic d’hyperparathyroïdie a été confirmé par un bilan sanguin phosphocalcique, complété par une scintigraphie parathyroïdienne. Le traitement a consisté en une thyroïdectomie totale avec adénoméctomie. Les suites postopératoires étaient simples avec un bilan phosphocalcique normal.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 75 - N° 5-6

P. 349 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Hyperparathyroïdie primitive : un mode de découverte inhabituel
  • A.A. Taheri, A. Chadli, S. Elaziz, A. Faroqi
| Article suivant Article suivant
  • Pseudo-hypoparathyroïdie type 1b : à propos d’un cas
  • C. Danguir, A. Jaidane, M. Baatour, C. Zouaoui, I. Cherif, J. Bousselmi, M. Mrouki, H. Ouertani, B. Zidi

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.