Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Tumeur brune du maxillaire supérieur révélatrice d’une hyperparathyroïdie primaire - 11/10/14

Doi : 10.1016/j.ando.2014.07.267 
L. Rabehi  : Dr, S. Azzoug : Pr, F. Chentli : Pr
 CHU, Alger 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

La tumeur brune est une réorganisation de la matrice osseuse exposée à une sécrétion excessive de PTH lors d’une hyperparathyroïdie primaire ou secondaire. Cette conséquence osseuse siège rarement au niveau du maxillaire supérieur et est exceptionnellement la première manifestation révélatrice comme ce fut le cas de notre patiente.

Observation

Patiente âgée de 40ans, sans antécédents particuliers hospitalisée pour exploration d’une tuméfaction jugale gauche indolore. IRM et l’angioscanner ont objectivé un processus tissulaire hypervascularisé ostéolytique soufflant le maxillaire gauche de 42×32mm évoquant un hémangiome. La biopsie osseuse retrouve une prolifération tumorale monoclonale de cellules géantes de phénotype ostéoclastique compatible avec une tumeur brune. Le bilan endocrinien confirme l’hyperparathyroïdie primaire en rapport avec un adénome parathyroïdien droit, fixant à la scintigraphie au MIBI. La scintigraphie osseuse était évocatrice d’une tumeur brune du maxillaire gauche. La patiente a été opérée. L’étude histologique a conclu à un adénome parathyroïdien bénin. L’évolution postopératoire a été favorable : normalisation du bilan phosphocalcique, réduction de volume de la tuméfaction jugale.

Conclusion

La tumeur brune isolée est un mode de révélation rare de l’hyperparathyroïdie. Elle pose le problème de diagnostic différentiel avec d’autres processus ostéolytiques. La présence de cellules géantes doit évoquer le diagnostic et pratiquer un bilan hormonal à la recherche d’une hyperparathyroïdie. Son traitement repose sur la chirurgie de l’adénome parathyroïdien ce qui permet d’éviter d’opérer la tumeur brune qui régresse généralement après la parathyroïdectomie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 75 - N° 5-6

P. 350 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Hyperparathyroïdies primaires chez le jeune
  • D. Nsame, A. Chadli, H. Dedjan, S. El Aziz, A. Farouqi
| Article suivant Article suivant
  • Les hypercalcémies malignes dans l’hyperparathyroïdie primitive. À propos de 9 observations
  • D. Nsame, A. Chadli, H. Dedjan, S. El Aziz, A. Farouqi

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.