Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Récidives locales d’un phéochromocytome dans une néoplasie endocrinienne multiple de type 2a : défis diagnostique et thérapeutique - 11/10/14

Doi : 10.1016/j.ando.2014.07.305 
B. Tramunt a, , A. Buffet a : Dr, S. Grunenwald a : Dr, D. Vezzosi a : Dr, A. Bennet a : Dr, E. Huyghe b : Pr, S. Zerdoud c : Dr, P. Caron a : Pr
a Service d’Endocrinologie et Maladies métaboliques, CHU Larrey, Toulouse 
b Service d’Urologie, Andrologie et Transplantaion rénale, CHU Rangueil, Toulouse 
c Service de Médecine Nucléaire, Institut Claudius Regaud, TOULOUSE., Toulouse 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

Les récidives locales de phéochromocytome après surrénalectomie totale, peu décrites dans la littérature, posent des problèmes diagnostiques et thérapeutiques.

Observation

Nous rapportons une observation chez un patient de 33ans présentant une NEM 2a (codon 634). Huit ans après l’exérèse d’un phéochromocytome gauche de 6cm par cœlioscopie, sans complication aucune et avec normalisation biologique par la suite, mise en évidence d’une récidive dans la loge de surrénalectomie conduisant à une deuxième chirurgie par laparotomie. Quatre ans plus tard, devant une réascension des métanéphrines urinaires et un foyer de fixation scintigraphique dans la même zone, une troisième chirurgie avec exérèse large des tissus (loge de surrénalectomie, diaphragme et psoas) est réalisée. L’anatomopathologie confirme, après chacune des interventions, l’origine chromaffine des tissus excisés, évoquant lors de la dernière chirurgie une phéochromocytomatose. Au plan biologique, chaque récidive était marquée par une augmentation précoce des métanéphrines urinaires avec inversion du rapport physiologique existant entre normétanéphrines et métanéphrines urinaires. Trois mois après la dernière intervention, une réascenscion des métanéphrines avec persistance d’une fixation à la MIBG, fait décider d’un traitement par 131I MIBG (3 cures de 150mCi) entre août 2011 et mars 2012. Depuis lors on note l’obtention d’une guérison hormonale, scanographique et scintigraphique.

Conclusion

Nous rapportons l’observation d’une phéochromocytomatose au cours d’une NEM2a. L’inversion du rapport physiologique entre normétanéphrines et métanéphrines urinaires représenterait un marqueur précoce de récidive des phéochromocytomes. Un traitement par 131I MIBG dans ces formes récidivantes pourrait être une option thérapeutique pour éviter des interventions chirurgicales itératives.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 75 - N° 5-6

P. 361-362 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Association d’un carcinome médullaire, papillaire de la thyroïde et un adénocarcinome pulmonaire : à propos d’un cas
  • N. Belhadj Aissa, L. Ahmed Ali, F. Bala, M. Kesraoui, N.S. Fedala, M. Issiakhem, S. Haddam, R. Baba Ahmed, F. Chentli
| Article suivant Article suivant
  • Paragangliome malin métastatique avec mutation SDHB : efficacité à 5 ans du traitement par sunitinib. À propos d’un cas
  • I. Raingeard, E. Assenat, M. Klein, E. Dutertre, M. Sardinoux, J. Bringer, E. Renard

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.