Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Imagerie des paragangliomes latéro-cervicaux et abdominaux - 11/10/14

Doi : 10.1016/j.ando.2014.07.314 
Z. Aydi a,  : Dr, F. Daoud a : Dr, I. Ben Hassen b : Dr, I. Menif b : Dr, L. Baili a : Dr, B. Ben Dhaou a : Pr, M.H. Daghfous b : Pr, F. Boussema a : Pr
a Service de médecine interne Hôpital Habib Thameur, Tunis 
b Service d’imagerie médicale Hôpital Habib Thameur, Tunis 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Les paragangliomes ou chémodectomes sont des tumeurs neuroendocrines rares qui se développent à partir des cellules germinales de la crête neurale siégeant au niveau des ganglions sympathiques extra-surrénaliens. Il s’agit de tumeurs bénignes mais souvent agressives localement et volontiers récidivantes.

Le but de ce travail est d’illustrer l’apport de l’imagerie au cours de l’exploration des paragangliomes dans leurs différentes localisations.

Résultats

Nous avons colligé 7 patients (6 femmes et 1homme) d’âge moyen 53ans dont deux patients déjà opérés d’un paragangliome. Dans le cadre de l’exploration d’une hypertension artérielle secondaire, une TDM abdominale a été pratiquée dans deux cas et une IRM abdominale dans un cas. L’imagerie a objectivé des paragangliomes juxta-aortiques chez deux patients dont un cas de récidive survenue 3ans après un traitement chirurgical et une localisation hépatique chez un autre patient. Une IRM cervicale a été réalisée chez deux patients devant une tuméfaction cervicale battante dans un cas et une tuméfaction parotidienne dans un autre cas avec découverte fortuite d’un paragangliome carotidien. Une TDM cervicale a montré une récidive du paragangliome carotidien après 26ans de l’intervention. Une TDM des rochers injecté dans un cas pratiquée devant des acouphènes pulsatiles a permis de mettre en évidence un paragangliome tympanique.

Conclusion

L’imagerie par TDM et IRM constitue un outil essentiel pour le diagnostic des paragangliomes ainsi que de leur extension avant de procéder à un traitement chirurgical. Une surveillance très prolongée des tumeurs opérées s’impose car les récidives sont fréquentes et souvent tardives.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 75 - N° 5-6

P. 364 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Récidive tardive d’un insulinome sporadique après énucléation
  • M. Castagnet, G. Donatini, A. Laroussinie, J.L. Kraimps
| Article suivant Article suivant
  • La surrénalectomie bilatérale dans le traitement du syndrome de Cushing paranéoplasique: à propos d’un cas
  • A. Meftah, A. Moumen, H. Eljadi, A.A. Guerboub, M. El Mokhtari, R. Moussaid, K. Rifai, M. Benkacem, S. Elmoussaoui, G. Belmejdoub

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.