Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Phéochromocytome à l’hôpital du Mali : à propos d’une observation - 11/10/14

Doi : 10.1016/j.ando.2014.07.318 
M. Bah  : Dr
 Hôpital du MALI, Bamako 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

Phéochromocytomes constituent cause rare d’hypertension artérielle. Prévalence chez l’hypertendu entre 0,1 et 0,6 %. Curabilité chirurgicale dans 90 % des cas. Douze à 24 % s’intègrent dans des syndromes de prédisposition familiale.

Observation

Homme de 43ans, chauffeur, hospitalisé 1er décembre 2011, pour HTA labile. Sans antécédent personnel particulier, antécédents d’HTA (père et mère), diabète (oncle paternel). Symptomatique depuis 2 semaines : vomissements alimentaires post prandiaux tardif, douleur abdominale diffuse, sueurs abondantes, céphalées, flou visuel, bourdonnements d’oreilles, palpitations et dyspnée à type de polypnée superficielle. Examen physique : obnubilation (Glasgow à 14/15), tachycardie (104P/m), PA à 220/98mmHg, IMC à 21,78kg/m2. Biologie : normétadrénaline : 27017nmol/L ; métadrénaline : 90912nmol/L ; 3-orthométhyl dopamine : 2393nmol/L. Échographie abdominale : masse surrénalienne droite. Scanner abdominal : processus tissulaire hétérogène de la surrénale droite de 68×60mm, contours nets, arrondie, plages de nécrose, se rehaussant après injection d’iode. Chirurgie : ablation d’une tumeur surrénalienne droite de 15×10cm. Histologie : adénome surrénalien bénin. Évolution : normalisation de la pression artérielle.

Conclusion

Phéochromocytome rare. Diagnostic tardif. Absence de tests génétiques au MALI rend difficile la recherche de mutation génétique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Phéochromocytome, Dérivés méthoxylés plasmatiques, Hôpital du Mali


Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 75 - N° 5-6

P. 365 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Place du pet-scan dans le diagnostic topographique du syndrome de cushing paranéoplasique: à propos d’un cas
  • A. Meftah, A. Moumen, H. Eljadi, A.A. Guerboub, S. Sellay, A. Labied, K. Bakkali Ghazouani, S. Ech-Cherif Elkettani, Z. Houari, S. Elmoussaoui, G. Belmejdoub
| Article suivant Article suivant
  • Phéochromocytome et hypokaliémie
  • H. Boulay, M. Lesouhaitier, M. Priou-Guesdon, O. Ionesco

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.