Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Place de la scintigraphie des récepteurs de la somatostatine couplée à la TDM dans le suivi des carcinomes médullaires de la thyroïde - 11/10/14

Doi : 10.1016/j.ando.2014.07.325 
D. Ben Sellem  : Dr, R. Ben Said : Dr, L. Zaabar : Dr, I. El Bez : Dr, B. Letaief : Dr, M.F. Ben Slimene : Dr
 Service de Biophysique et de Médecine Nucléaire Institut Salah Azaiez, Tunis 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectif

Le cancer médullaire de la thyroïde (CMT) est un cancer rare qui se développe aux dépens des cellules C para-folliculaires thyroïdiennes responsables de la sécrétion de calcitonine. Le CMT représente 5–10 % des cancers de la thyroïde. Son pronostic est le plus souvent bon. Des récidives peuvent survenir, nécessitant une surveillance à vie. L’objectif est de montrer l’apport de l’imagerie hybride, scintigraphie des récepteurs de la somatostatine (SRS) couplée à un scanner, dans le suivi des CMT.

Patients et méthodes

Quatre patients (1 homme, 3 femmes) âgés de 26 à 67ans ont bénéficié au total de 5 SRS. Tous ces patients ont eu une thyroïdectomie totale pour un CMT. L’examen a été demandé au cours du suivi, à la recherche d’une récidive et a comporté des acquisitions statiques centrées sur le thorax et l’abdomen à 4h et à 24h, un balayage corps entier et des tomoscintigraphies couplées à une tomodensitométrie (TEMP/TDM) centrées sur le thorax à 24h.

Résultats

Chez deux patients, la SRS a objectivé une récidive régionale ganglionnaire sans métastases à distance, imposant un geste chirurgical. Dans deux autres cas, l’examen n’a pas objectivé de récidive. Dans un cas, la patiente avait des métastases pulmonaires et osseuses n’exprimant pas les récepteurs 2 de la somatostatine, l’examen n’était pas contributif.

Discussion

La SRS couplée à la TDM, en associant l’imagerie fonctionnelle à l’imagerie morphologique, joue un rôle important dans le suivi des CMT, en détectant précocement les récidives et en établissant une cartographie lésionnelle complète.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 75 - N° 5-6

P. 367 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Hypoglycémie paranéoplasique : à propos d’un cas
  • L. Affes, B. Ben Nasr, N. Rekik, A. Chaâbane, N. Charfi, M. Abid
| Article suivant Article suivant
  • Caractéristiques des tumeurs neuroendocrines pancréatiques en dehors de l’insulinome
  • A. Safer Tabi

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.