Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Insulinome, entre les hypoglycémies sévères et les difficultés diagnostiques et thérapeutiques - 11/10/14

Doi : 10.1016/j.ando.2014.07.333 
A. Gabbouj  : Dr, M. Karmani : Dr, A. Rezgui : Dr, W. Ben Yahya : Dr, F. Ben Fredj : Pr, C. Laouani : Pr
 Service médecine interne sahloul, Sousse 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

L’insulinome est une tumeur pancréatique rare. La confirmation du diagnostic est biologique et doit être menée avec rigueur, du fait de la sanction thérapeutique.

Observation

nous rapportons le cas d’une patiente sans antécédents admise pour suspicion d’une Maladie de Behçet. Au cours de son hospitalisation, elle a présenté des hypoglycémies sévères symptomatiques jugulées par des perfusions intra veineuses de sérum glucosé. Le dosage de l’insulinémie et du peptide C effectués lors d’un malaise et vérifiés à plusieurs reprises sont revenus élevés. Le scanner abdominal est sans anomalie, l’écho endoscopie a montré une lésion tumorale du crochet pancréatique de 10mm de diamètre sans adénopathies locorégionales. Le dosage étagé de l’insuline par cathétérisme de la veine splénique a montré un pic à 868pmol/L, (8N) au niveau de la jonction veine splénique et tronc spléno-mésaraique. La patiente a bénéficié d’une spléno-pancréatectomie corporéo-caudale mais l’examen anatomopathologique n’a pas conclu à la présence d’un insulinome. L’évolution a été marquée par la disparition des épisodes d’hypoglycémies.

Discussion

Le diagnostic d’insulinome est évoqué devant une symptomatologie plus ou moins caractéristique mais non spécifique. Les examens d’imagerie préopératoire, même s’ils sont de plus en plus performants, ont pour objectif de localiser la tumeur. Une imagerie préopératoire négative ne modifie en rien l’indication d’exploration chirurgicale. Le recours à des moyens invasifs peut s’avérer nécessaire pour obtenir la confirmation biologique et localiser la tumeur. La particularité de notre observation est la discordance entre la clinique, les différents examens faits et l’examen anatomopathologique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 75 - N° 5-6

P. 369 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Profil épidémiologique des cancers thyroïdiens à l’ouest Algérien
  • N. Boumansour, N. Midoun
| Article suivant Article suivant
  • Tumeurs germinales : caractéristiques cliniques et paracliniques, à propos de deux cas
  • R. Lounis, S. Azzoug, L. Rabehi, F. Chentli

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.