Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Phéochromocytomes malins - 11/10/14

Doi : 10.1016/j.ando.2014.07.337 
A.L. Amirou  : Dr, S. Azzoug : Pr, F. Chentli : Pr
 Service d’Endocrinologie et Maladies Métaboliques CHU Bab El Oued Alger, Alger 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Le phéochromocytome est une pathologie rare, pouvant être sporadique ou s’intégrer dans un syndrome de prédisposition familiale. Il est malin dans environ 10 % des cas. Cette dernière est définie par la présence de localisations secondaires dans un site normalement dépourvu de tissu chromaffine. Le but de notre travail est de rapporter les cas de phéochromocytome malin répertoriés dans notre service.

Observations

Nous avons répertorié 4 cas de phéochromocytome malin (2F/2M) âgés entre 7 et 33ans au moment du diagnostic, deux cas étaient syndromiques, un cas de NEM2A et un cas de neurofibromatose 1. Les circonstances de découverte étaient marquées dans 3 cas sur 4 par une hypertension artérielle sévère, dans le dernier cas il s’agissait d’un incidentalome surrénalien. La tumeur mesurait entre 24 et 125mm, elle était bilatérale dans le cas de NEM 2A. Des localisations secondaires étaient présentes au moment du diagnostic chez deux patients, elles sont apparues en postopératoire immédiat chez un patient et plus de 20ans après le diagnostic initial chez une patiente. Chez une des patientes qui présentait des localisations secondaires en préopératoire celles-ci ont connu une flambée en postopératoire immédiat.

Conclusion

Le phéochromocytome malin est rare, le diagnostic de malignité peut être posé en préopératoire ou en postopératoire immédiat, mais parfois il est posé plusieurs années après le diagnostic initial d’où la nécessité d’une surveillance à vie des patients opérés pour phéochromocytome.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 75 - N° 5-6

P. 370-371 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les insulinomes : à propos de 9 cas
  • F. Chabour, S. Azzoug, F. Chentli
| Article suivant Article suivant
  • Étude du gène nucléaire POLG à fonction mitochondriale dans le diabète mitochondrial
  • F. Mariem, M. Najla, M. Mouna, A. Mohamed, F. Faiza

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.