Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Tumeurs germinales : caractéristiques cliniques et paracliniques, à propos de deux cas - 11/10/14

Doi : 10.1016/j.ando.2014.07.334 
R. Lounis  : Dr, S. Azzoug : Pr, L. Rabehi : Dr, F. Chentli : Pr
 Service d’Endocrinologie et Maladies Métaboliques CHU Bab El Oued Alger, Bab El Oued 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

Les tumeurs germinales (TG) représentant 2 à 4 % des tumeurs de l’enfant et de l’adulte jeune. Elles sont essentiellement de siège gonadique, rarement extra-gonadiques le long de l’axe médian du corps. Le pronostic varie en fonction du type histologique et du siège. Le but de ce travail est d’analyser les circonstances diagnostiques, les caractéristiques et la prise en charge à travers deux observations (1F/1M) recensées dans notre service.

Observation

L’âge au diagnostic était de 8ans pour la patiente et 32ans pour le patient.

Le tableau clinique était différent selon la localisation, syndrome tumoral crânien et diabète insipide avec retard statural pour la patiente, gynécomastie pour le 2e patient chez qui le reste de l’examen était normal. Le bilan hormonal objectiva le nature sécrétante uniquement chez le 2e patient avec des taux élevés d’HCG : 99ui/L et E2 : 557pmol/L. Le diagnostic topographique était facile chez la patiente, l’IRM cérébrale avait montré le siège pinéal de la tumeur, chez le 2e patient la TDM thoracique avait retrouvé le siège médiastinal de la tumeur. Le diagnostic de certitude a était posé par l’étude histologique de la biopsie tumorale.

Sur le plan thérapeutique, la patiente a bénéficié d’une radiothérapie ayant permis la guérison au prix d’une insuffisance antéhypophysaire. La chimiothérapie a été indiquée chez le patient, elle est toujours en cours.

Conclusion

L’expression clinique et le pronostic des TG dépendent de leur localisation et du caractère sécrétoire. Les TG intracrâniennes sont de meilleure pronostic que les localisations médiastinales.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 75 - N° 5-6

P. 370 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Insulinome, entre les hypoglycémies sévères et les difficultés diagnostiques et thérapeutiques
  • A. Gabbouj, M. Karmani, A. Rezgui, W. Ben Yahya, F. Ben Fredj, C. Laouani
| Article suivant Article suivant
  • Les insulinomes malins : à propos de 3 cas
  • F. Chabour, S. Azzoug, L. Rabehi, F. Chentli

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.