Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Cétose inaugurale des diabétiques type 1 (DT1) : à propos de 53 cas - 11/10/14

Doi : 10.1016/j.ando.2014.07.351 
A. Dedjan  : Dr, D. Nsame : Dr, S. El Aziz : Pr, A. Chadli : Pr, A. Farouqi : Pr
 CHU Ibn Rochd, Casablanca 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

L’incidence des DT1 est en augmentation croissante. Le but de ce travail est d’évaluer la durée s’écoulant entre le début des signes révélateurs non urgents du DT1 et la survenue de la cétose ou de l’acidocétose.

Matériel/Patients et méthode

Étude descriptive incluant tout patient d’âge inférieur à 35ans présentant une hyperglycémie avec amaigrissement et cétose ou acido-cétose inaugurale ; L’analyse statistique faite par SPSS.10.

Résultat

Le sex-ratio est de 1,5 hommes pour 1 femme. La moyenne d’âge est de 22±6ans avec un pic au niveau de la tranche 15–18ans (34,3 %). Le nombre de jours moyen séparant le début du syndrome cardinal à la cétose inaugurale est de 41jours avec un pic à 30jours (58 %). Les signes retrouvés sont : amaigrissement : 34 % avec une perte moyenne de poids de 8,5±3kg et un IMC moyen à 19±3 kg/m2 ; douleurs abdominales : 50 % ; les vomissements : 42 % ; la polypnée 16 % ; les troubles de conscience : 16 % dont 5 % de comas ; l’énurésie : 8 % ; flou visuel : 18 % ; aménorrhée : 2,65 % ; anémie : 13 % ; infections : 8 %.

Conclusion

Il ressort de cette étude que le retard diagnostique des DT1 est réel avec une moyenne de 41jours soit environ 6 semaines.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 75 - N° 5-6

P. 375-376 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Septicopyohémie avec des abcès hépatique, prostatique et rénal révélant un diabète type 2 : à propos d’un cas
  • A. Dedjan, H. Afane, S. El Aziz, A. Chadli, A. Farouqi
| Article suivant Article suivant
  • Comorbidité cardiovasculaire chez le patient diabétique type 2 hypertendu
  • H. Aynaou, H. Latrech

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.