Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Thrombolyse pré-hospitalier du syndrome coronarien aigu ST+ : Étude comparative diabétique vs non diabétique - 11/10/14

Doi : 10.1016/j.ando.2014.07.376 
M. Ben Hadj Ali a : Dr, Y. Ammar a,  : Dr, F. Ben Dahmen b : Dr, I. Ben Ahmed b : Dr, N. Metaoua a : Dr, N. Ridene a : Dr, Y. Kalai a : Dr, K. Mehrez a : Dr, A. Selmane a : Dr, A. Khelil a : Dr
a Service des urgences, hôpital Mohammed Taher el Maamouri, Nabeul, Nabeul 
b Service de médecine interne, hôpital Mohammed Taher el Maamouri, Nabeul, Nabeul 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

L’infarctus du myocarde (IDM) représente la première cause de morbidité et de mortalité chez le diabétique.

Patients et méthodes

L’étude a duré 3ans (2011 à 2013), portant sur 40 patients présentant un syndrome coronarien aigu avec sus-décalage persistant du segment ST (SCA ST+), pris en charge par l’équipe de SMUR de Nabeul sans contre indication à la thrombolyse. Notre population comporte :

– Groupe 1 : Sujets diabétiques (n=16) ;

– Groupe 2 : Sujets non diabétiques (n=24).

Les données sont analysées au moyen du logiciel SPSS version 18.

Résultats

L’âge moyen était de 59,7±11ans pour le groupe 1 et 52,6±13,5ans pour le groupe 2. Le tabac était le facteur de risque cardiovasculaire le plus fréquent dans les deux groupes (75 % vs 83,3 %). Tandis que l’HTA (87,5 % vs 41,6 %) et la dyslipidémie (62,5 % vs 20,8 %) étaient plus fréquemment rencontrées dans le groupe 1.

Le taux d’échec de la thrombolyse était de 50 % dans le groupe 1 et 29,2 % dans le groupe 2 sans différence significative. Les facteurs prédictifs d’échec de la thrombolyse pour le groupe 1 étaient : un âge supérieur à 65ans (p<0,001), un tabagisme actif (p<0,025) et une hyperglycémie à la phase initiale de l’IDM (p<0,025).

Conclusion

L’hyperglycémie à la phase initiale de l’IDM chez les diabétiques est un facteur prédictif d’échec de la thrombolyse. Un contrôle strict du diabète et des différents facteurs de risque est nécessaire à fin d’améliorer le pronostic.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 75 - N° 5-6

P. 382-383 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les pics hypertensifs chez les diabétiques aux urgences
  • N. Maaroufi, A. Mersni, S. Skandrani, M. Dhaouadi
| Article suivant Article suivant
  • Profil épidémiologique et facteurs pronostiques des patients présentant une hyperglycémie admis à la salle d’accueil des urgences vitales (SAUV)
  • C. Ben Salah, Y. Ammar, M. Ben Hadj Ali, F. Ben Dahmen, I. Ben Ahmed, N. Metaoua, N. Ridene, Y. Kalai, K. Mehrez, M. Daoud, E. Rbia, A. Selmane, A. Khelil

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.