Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Diabète de type 1 et facteurs de risque cardiovasculaires - 11/10/14

Doi : 10.1016/j.ando.2014.07.383 
A.E. Tadmori  : Dr, M. Rchachi : Dr, L. Agerd : Dr, F. Ajdi : Pr
 Service d’endocrinologie, diabétologie, maladies métaboliques et nutrition du CHU Hassan II, Fès, Maroc 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction-Objectif

Les facteurs de risque cardiovasculaires sont des pourvoyeurs majeurs de maladies cardiovasculaires. Si leur impact est bien établi dans le diabète de type II, il n’en est pas de même dans le diabète de type 1. L’objectif de notre étude est d’évaluer la prévalence des facteurs de risque cardiovasculaires chez la population diabétique de type 1 et calculer l’incidence des complications macro- et micro-angiopathiques.

Patients-méthodes

Étude rétrospective concernant 126 patients diabétiques type 1, hospitalisés dans notre formation durant la période 2010–2013.

Résultats

L’âge moyen est de 26,86±9,09ans (extrêmes 15–65ans). Les femmes constituent 58,73±4,38 % avec sex-ratio de 1,42. La durée moyenne d’évolution du diabète est de 8,11±8,40ans (extrêmes 1-47ans). Ils étaient tous déséquilibrés avec HbA1c moyenne de 11,01±2,64 %. 14,28±3,11 % sont obèses ou en surpoids. Le syndrome métabolique est présent dans 34,12±4,22 % avec prédominance féminine (52,70±5,80 % chez les femmes contre 7,69±3,69 % chez les hommes). Le profil lipidique objective un LDLc>1g/l dans 28,57±4,02 % et une hypo-HDLémie dans 22,22±3,70 %. Une HTA est retrouvée dans 17,46±3,38 %. La prévalence de la néphropathie diabétique est de 25,39±3,87 % dont 15,62±6,41 % en IRCT. La rétinopathie est présente dans 19,84±3,55 %. La neuropathie était présente dans 12,69±2,96 %. L’atteinte cardiovasculaire apparue était faite essentiellement de cardiopathie ischémique (8,73±2,51 %), d’AOMI (7,93±2,40 %) et d’AVC (3,96±1,73 %).

Discussion

Les facteurs de risque cardiovasculaires sont présents dans le diabète de type 1. Nos résultats font l’accent sur l’existence d’une corrélation positive entre les complications macro- et micro-angiopathiques et la durée d’évolution du diabète. L’équilibre glycémique et le contrôle des autres facteurs de risque cardiovasculaires sont les piliers de la prévention.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 75 - N° 5-6

P. 384-385 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Cataracte totale bilatérale révélant un diabète type 1
  • I. Damoune, I. Khaldouni, L. Agerd, F. Ajdi
| Article suivant Article suivant
  • Néphropathie et rétinopathie chez les diabétiques : étude comparative entre les diabétiques de type 1 et de type 2
  • A.E. Tadmori, M. Rchachi, H. Salhi, F. Ajdi

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.