Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Néphropathie et rétinopathie chez les diabétiques : étude comparative entre les diabétiques de type 1 et de type 2 - 11/10/14

Doi : 10.1016/j.ando.2014.07.384 
A.E. Tadmori  : Dr, M. Rchachi : Dr, H. Salhi : Dr, F. Ajdi : Pr
 Service d’endocrinologie, diabétologie, maladies métaboliques et nutrition, CHU Hassan II, Fès, Maroc 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction-Objectif

La rétinopathie et la néphropathie sont devenues un problème de santé publique, elles sont des complications micro-angiopathiques graves et fréquentes chez les diabétiques. Elles sont des pourvoyeuses importantes de risque de survenue d’événements cardiovasculaires. L’objectif de notre travail est de réaliser une étude comparative d’atteinte rénale et rétinienne dans le diabète type 1/type 2.

Patients-Méthodes

Étude rétrospective descriptive portant sur 385 diabétiques (126 type 1/259 type 2) hospitalisés du 1er janvier 2010 au 31e décembre 2013.

Résultats

Il s’agit de 126 diabétiques type 1, soit 32,72±2,39 %, et 259 de type 2, soit 67,27±2,39 %. L’âge moyen est 26,86±9,09ans chez type 1 et 57,78±11,93ans chez type 2. Les femmes constituent 58,73±4,38 % chez type 1 (sex-ratio=1,42) contre 63,70±2,98 % chez type 2 (sex-ratio=1,75). L’ancienneté du diabète est de 8,11±8,40ans chez type 1 et 9,22±8,40ans chez type 2. Ils étaient tous déséquilibrés avec HbA1c moyenne de 11,01±2,64 % chez type 1 et 10,32±2,48 % chez type 2. La rétinopathie est retrouvée chez 19,84±3,55 % des types 1 dont 20±8 % proliférative et 23,93±2,65 % des types 2 dont 25,80±5,55 % proliférative (p=0,372). La cataracte est retrouvée chez 3,96±1,73 % des types 1 et 10,03±1,86 % des types 2. La néphropathie est présente chez 25,39±3,87 % des types 1 et 52,12±3,10 % des types 2 (p=0,000001). La microalbuminurie était positive dans 20,63±3,60 % chez type 1 et 35,90±2,98 % chez type 2. L’IRC est retrouvée chez 10,31±2,70 % des types 1 dont 38,46±13,49 % stade terminal et 30,11±2,85 % des types 2 dont 11,53±3,61 % stade terminal (p=0,000008 et 0,030, respectivement).

Discussion

Les complications micro-vasculaires du diabète représentent une cause croissante de morbi-mortalité. Pour les diabétiques type 2, l’IRCT est moins fréquente, mais Sa place devient plus importante vu que le type 2 est beaucoup plus fréquent.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 75 - N° 5-6

P. 385 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Diabète de type 1 et facteurs de risque cardiovasculaires
  • A.E. Tadmori, M. Rchachi, L. Agerd, F. Ajdi
| Article suivant Article suivant
  • Syndrome métabolique et néphropathie chez la population diabétique type 1
  • A.E. Tadmori, F. Aziouaz, M. Rchachi, H. Salhi, F. Ajdi

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.