Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Utilisation des plantes hypoglycémiantes dans le traitement du diabète - 11/10/14

Doi : 10.1016/j.ando.2014.07.386 
I. Ksira , H. Sfar, S. Hamdi, N. Ben Amor, O. Fendi : Dr, M. Zarrouk : Dr, F. Ben Mami : Pr
 Institut national de nutrition Tunis, Tunis 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectif

Le diabète est une affection chronique multifactorielle qui est en pleine explosion dans le monde. De nombreux traitements ont été utilisés depuis l’antiquité pour traiter les hyperglycémies dont les plantes médicinales hypoglycémiantes. L’objectif de notre étude est d’évaluer l’usage de ces plantes chez des patients diabétiques consultant à l’institut national de nutrition de Tunis.

Matériel/patients et méthodes

Quatre-vingt patients diabétiques de type 1 et de type 2 ont été interrogés (62 femmes et 18 hommes) à l’aide d’un questionnaire précisant les plantes utilisées et les modalités d’utilisation.

Résultats

28,75 % des patients déclarent qu’ils ont recours aux plantes médicinales. Quinze plantes ont été repertoriées, les plus utilisées sont : la gomme arabique (34,78 %), le Fenugrec (21,7 %) et le marrube (17,3 %). Ces plantes sont utilisées sur le conseil d’un proche ou d’un voisin pour abaisser la glycémie. L’usage est plus élevé chez les sujets de sexe féminin (91,30 %), âgés de plus de 50ans (60,86 %), d’origine rurale (56,52 %) et de faible niveau intellectuel. L’utilisation par la majorité des patients est irrégulière. Les quantités sont arbitraires et le principal effet indésirable est représenté par les troubles digestifs. Une sensation de bien être a été notée dans la majorité des cas mais une amélioration des chiffres glycémiques n’a été notée que dans 26 % des cas.

Discussion

la phytothérapie occupe une place importante dans la croyance populaire pour le traitement du diabète. Des études scientifiques approfondies sont nécessaires pour mieux démontrer les effets de ces plantes.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 75 - N° 5-6

P. 385-386 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Syndrome métabolique et néphropathie chez la population diabétique type 1
  • A.E. Tadmori, F. Aziouaz, M. Rchachi, H. Salhi, F. Ajdi
| Article suivant Article suivant
  • Le devenir de l’enfant et l’adolescent diabétiques de type 1
  • S. Hamdi, N. Ben Amor, I. Ksira, H. Sfar, J. Ben Slimène, M. Zarrouk, O. Fendi, F. Ben Mami

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.