Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Thérapie matricielle pour pied diabétique ulcéré : à propos de 05 cas - 11/10/14

Doi : 10.1016/j.ando.2014.07.389 
I. Azgaou  : Dr, G. El Mghar : Pr, N. El Ansari : Pr
 Service d’endocrinologie, Marrakech 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

Le pied diabétique est un problème majeur de santé publique. La thérapie matricielle est une innovation en matière de médecine régénérative. Elle permet de relancer la cicatrisation de la plaie en reconstruisant l’architecture matricielle désorganisée lors d’une lésion chronique.

Nous exposons notre expérience au sein du service d’endocrinologie, diabétologie du CHU Mohamed VI de Marrakech avec ce nouveau produit qui nous a été parvenu grâce à un don d’échantillon.

Résultats

L’âge moyen était de 48ans. Une prédominance féminine à été notée avec un sex-ratio F/H de 4. Trois patients étaient diabétiques de type 2, évoluant en moyenne depuis 17,6ans. Tous les patients étaient sous insuline, le déséquilibre glycémique existaient dans tous les cas avec un taux moyen d’HbA1c de 10,8 %.

L’antécédent d’amputation était retrouvé chez une patiente. Tous les patients présentaient des ulcérations, localisées au niveau du gros orteil dans 2 cas et la face plantaire du pied dans 3 cas.

La conduite à tenir a consisté en une décharge chez tous les patients, une antibiothérapie chez 4 patients, avec application du cacipliq chez tous les patients, avec en moyenne 2 applications pour chaque patient.

L’évolution immédiate était favorable chez tous les patients.

Conclusion

Ce produit offre plusieurs avantages, d’abord la réduction de la durée des soins grâce à l’accélération du processus de cicatrisation, la simplicité d’utilisation en plus de son caractère anodin et l’absence de toxicité décrite ou d’effets indésirables. Son seul inconvénient est le coût élevé.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 75 - N° 5-6

P. 386 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Quel est le profil urodynamique des troubles mictionnels chez le diabétique ?
  • L. Riah, A. Naitkhachat, F. Lmidmani, A. El Fatimi, A. Tahiri
| Article suivant Article suivant
  • La mesure de l’index bras-cheville chez le diabétique ; reproductibilité et limites
  • N. Sahli, R. Gharbi, I. Rojbi, M. Mokaddem, N. Hbeili, F. Kanoun, M. Chihaoui, F. Chaker, M. Yazidi, H. Slimane

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.